Une équation à trois inconnues

Avec sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe du Roi, le 15 janvier dernier face à Séville, Barcelone reste en lice sur trois tableaux. A mi parcours de la Liga espagnole, avant les huitièmes de finales de la Ligue des champions et les quarts de finale de la Coupe du Roi, la victoire dans toutes ces compétitions est toujours envisageable pour le Barça. Bien que cette dernière compétition soit la moins prestigieuse des trois suscitées, elle ne figure pas au palmarès du Barça version Joan Laporta – Frank Rijkaard. Et remporter une Coupe du Roi ne les déplairait sans doute pas, surtout que deux trois gros morceaux du football espagnol (FC Séville, Real Madrid et l’Espanyol) n’y sont plus en lice. Et que en Liga espagnole le Real Madrid possède une confortable avance de sept points sur Barcelone… Le Barça est donc le grand favori de la Coupe du Roi.Mais pour accrocher ce trophée à leur palmarès, Andrés Iniesta et ses coéquipiers doivent franchir l’obstacle Villareal qui se dresse en quart de finale. La manche aller se disputera le 23 janvier prochain.En Liga, bien qu’étant derrière les Merengues, les Azulgranas n’ont pas renoncé à disputer le titre. Ils ont encore tous les matches de la phase retour du championnat d’Espagne pour refaire leur retard et devancer les Madrilènes. Henry, Bojan Giovani et compagnie peuvent refaire une partie de leur retard dès ce week-end en gagnant à domicile face au Racing Santander, tout en espérant que l’Atletico prenne le meilleur sur le Real Madrid lors du derby de la capitale espagnole. A mi-parcours de la Liga, rien n’est joué pour le Real et tout demeure possible pour le Barça.En Ligue des Champions, le club catalan part favori du choc de style qui l’opposera au Celtic de Glasgow en février. Surtout que dans un mois environ, Barcelone aura récupéré Samuel Eto’o, Lionel Messi, Ronaldinho, Yaya Touré et peut-être même Edmilson. Et d’ici là, le Portugais Deco devrait remonter en régime sur le plan physique. En plus, le Barça a très souvent pris le dessus sur les clubs écossais.Bien que certains observateurs voient mal le Barcelone subtiliser le titre au Real Madrid et le jeu des poulains de Frank Rijkaard moins convainquant que par le passé, Barcelone reste en lice pour trois titres, et peut encore faire mieux que lors de la saison (2005-2006), où le club avait fait le doublé Liga espagnole et Ligue des champions.écrit     

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires