Une attaque de feu pour le Barça !

Les buts sont garantis au Barça grâce à la présence de Larsson, Eto’o et Maxi López, qui promettent une forte lutte pour la place de titulaire. Frank Rijkaard dispose cette saison d’une équipe de luxe. Le technicien hollandais peut compter sur un groupe dans lequel chaque poste – du gardien à l’attaquant excentré sur la gauche – possède sa doublure. A un de ces postes, il dispose même de trois joueurs de grande qualité. Samuel Eto’o, Henrik Larsson et Maxi López sont les trois artificiers d’un Barça qui aura besoin de beaucoup de buts pour pouvoir jouer crânement ses chances dans les quatre compétitions en jeu : la Liga, la Ligue Champions, la Coupe du Roi et la Super Coupe d’Espagne. Si il y a quelque chose cette saison qui ne manquera pas à l’équipe azulgrana, l’une des plus efficace du continent la saison dernière, c’est bien de la puissance. Très peu d’équipes peuvent compter dans leurs rangs trois attaquants de cette catégorie. Eto’o, au cours de sa première saison au Nou Camp s’est révélé être une pièce essentielle avec 25 buts marqués en championnat, la majeure partie décisifs, comme par exemple les trois derniers consécutifs inscris contre Albacete, Valence et Majorque. Larsson, durant les quelques matches qu’il a pu jouer avant sa grave blessure au genou, a exhibé des qualités qui lui avaient permis d’être couronné meilleur buteur du continent sous les couleurs du Celtic. Pensons aussi à Maxi López, qui a atterri en janvier et a démontré que malgré ses 21 ans, il peut être une pièce importante au Barça. L’an dernier il fut déterminant lors de rendez-vous importants contre Madrid, et Chelsea à domicile, ou contre le Bétis. Enfin, Samuel Eto’o rappelle que cette saison, plus que jamais, la contribution de toute l’équipe sera nécessaire vu le nombre de matches à disputer. “Moi, par exemple, je perdrai quatre matches si on ne trouve pas une solution avec la Coupe d’Afrique”. Le camerounais ajoute que : “il y a beaucoup de matches pour tout le monde et notre entraîneur saura comment nous utiliser. Nous sommes maintenant 24 joueurs et c’est un bon nombre car la saison dernière, nous étions seulement 12, à un moment. C’était la chance pour les jeunes issus du club”. L’attaquant estime en plus que la concurrence qui existe maintenant pour chaque poste est une bonne chose car, ajoute t-il,  “on baisse toujours la garde quand on a une place assurée”. Confiance sans limite Malgré l’extraordinaire rendement de Eto’o, ni Larsson ni Maxi ne se résignent. “Le jour ou je ne croirai plus en mes possibilités, j’arrêterai”, assure le géant suédois qui indique que la concurrence avec  Eto’o et Maxi “sera grande, mais j’ai confiance de gagner un poste de titulaire dans l’équipe, au centre ou aussi à droite ou à gauche”. Henrik, qui a révélé qu’en septembre il rencontrera le club pour discuter de son contrat qui prend fin le 30 juin prochain, ne se fixe un nombre de buts à marquer. “Je ne l’ai jamais fait. En ce moment je pense juste à travailler pour aider l’équipe en espérant que cette saison sera meilleure pour moi”, déclare Larsson, un des rares joueurs peu satisfait du nouvel équipement de couleur jaune… Le dernier arrivé Maxi López se prononce dans les mêmes termes. “Je n’ai qu’une idée en tête, être titulaire. J’essaie de m’améliorer entraînement après entraînement, et je sais qu’avec du travail et de l’humilité, je peux gagner ma place”, indique l’argentin, qui ajoute : “on a toujours l’envie forte d’être titulaire, et je me battrai au maximum pour cela. Eto’o et Larsson sont deux grands attaquants et la concurrence est très dure. Mais je suis jeune et je me battrai pour gagner des minutes de jeu et aider l’équipe à remporter tous les titres”. L’argentin considère que cette équipe peut remporter les quatre compétitions: “On peut faire de nombreuses combinaisons et avec la qualité qu’il y a nous devons penser à gagner tous les matches”. Ils sont désolés pour Saviola Maxi regrette la situation de son compatriote qui n’entre pas dans les plans de Rijkaard: “Javier est une grande personne et un grand joueur, avec des qualités pour jouer ici et dans n’importe quel club au monde. Mais c’est une décision technique dans laquelle je ne peux pas entrer”. Larsson préfère ne pas aborder le sujet (“c’est pour les entraîneurs et la direction”), même s’il ne cache pas que ‘El Pibito’ “est un très bon  footballeur”.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires