Un penalty de Baptista donne la victoire au Real Madrid

Le Real Madrid a remporté la bataille pour la troisième place en s’imposant sur le terrain d’Osasuna. Grâce à cette victoire, les madrilènes s’éloignent des « rojillos » et assurent pratiquement leur présence en Ligue des Champions la saison prochaine.Le but de la victoire a été inscrit par Julio Cesar Baptista. Le Brésilien, victime d’une faute douteuse à l’intérieur du grand rectangle, transforme le penalty en envoyant le ballon en pleine lucarne. Même si l’action est douteuse, l’ouverture du score est méritée car les madrilènes ont maîtrisé l’ensemble de la rencontre. Dès les premiers instants de la partie, Baptista se crée deux occasions, la première après un somptueux coup du sombrero dans la surface de réparation, mais son tir est repoussé par Ricardo. Tout le monde s’attendait à un match dur, marqué par les fautes. Et les amateurs de football violent n’ont pas été déçus. Les deux défenses se montraient intraitables. La meilleure occasion d’Osasuna survient en fin de première mi-temps, mais le tir de Delporte s’écrase sur le poteau de Casillas.Dès le début de la première période, Baptista ouvre le score après une faute de Raul Garcia, joueur convoité par le Real. Quelques minutes plus tard, Pablo Garcia, ancien « osasunista », bouscule Webo et l’arbitre siffle un nouveau penalty. Casillas, impérial, détourne la frappe de Puñal. Le gardien madrilène a été le protagoniste de la fin de match. Après avoir écopé un premier carton jaune en première période pour protestations, il dégage inutilement la balle dans les tribunes à dix minutes de la fin du match. Expulsion. « Cette deuxième carte jaune est méritée, je voulais perdre du temps », a honnêtement déclaré Casillas. Diego Lopez entre à la place de Raul et le Real empoche trois points mérités. Seul point d’orgue de la soirée, le tacle assassin de Moha sur Baptista , homme en forme du moment, inquiète les médecins madrilènes.Osasuna: Ricardo; Javier Flaño (Moha, m.71), Cuéllar, Josetxo, Clavero (Muñoz, m.71); David López, Puñal (Romeo, m.79), Raúl García, Delporte; Webó   Milosevic.Real Madrid: Iker Casillas; Míchel Salgado, Sergio Ramos, Mejía, Roberto Carlos; Pablo García; Beckham (Pavón, m.92), Baptista, Guti, Robinho (Jurado, m.77);  Raúl (Diego López, m.83).But: Baptista (50′)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires