Un grand Ronaldinho pour une très belle victoire du Barça

  Le FC Barcelone s’est imposé 3-1 ce dimanche au Camp Nou. Ronaldinho a offert une prestation de grande classe et, avec deux buts, devient un des ‘Pichichi’ de la Liga. Saviola fut l’auteur de la dernière réalisation. Le match de ce week-end s’annonçait compliqué pour Barcelone. Avec l’étiquette d’équipe la plus en forme de la Liga, Saragosse n’avait pas fait le déplacement au Camp Nou pour faire du tourisme et espérait arracher un bon résultat sur la pelouse catalane. Un bon début mal récompensé Le Barça était très bien entré dans la partie avec une présence offensive dès les premières minutes. Cependant, c’est Saragosse qui trouva le premier le chemin du but. Sur corner, Gabi Milito sema Rafael Marquez dans la surface et, tout seul en plein milieu, fusilla Victor Valdés. La défense catalane était à la rue sur cette phase arrêtée. 0-1, l’affaire était mal engagée. Le hold-up réalisé, il fallait réagir dans le camp barcelonais sous peine de courir derrière le score pendant tout le match. Mais au lieu d’une vague offensive, c’est surtout à une hécatombe de joueurs à laquelle on assista. Pas moins de trois blessés en quelques minutes. C’est d’abord Lionel Messi qui fut contraint de quitter la pelouse après un choc avec Celades. Ludovic Giuly monta au jeu. Quelques instants plus tard, c’était au tour du même Celades de demander le changement. Enfin, alors qu’on ne jouait même pas la trentième minute, José Edmilson laissa sa place à Thiago Motta. Des deux blessures côté Blaugrana, celle de l’Argentin semblait la plus sérieuse. A l’issue du match, son absence a été estimée à plus de trois mois ! La réaction, ‘by Ronaldinho’ Pendant ce temps, on attendait toujours une réaction. Et comme souvent, c’est sur une action de Ronaldinho que l’on cherche le déclic. Sur coup franc, d’abord, le Brésilien cadra une bonne frappe mais César, l’ex gardien madrilène, était sur la trajectoire. Sur corner, ensuite, Deco chercha la tête de Ronaldinho qui piqua son ballon. But et égalisation ! Même de la tête, Ronnie est imparable. Le Barça avait donc toute une période pour prendre l’avantage. Devant un Camp Nou rempli et tout acquis à la cause des siens, les Catalans dominaient mais n’étaient pas toujours au point au moment de conclure les occasions. Javier Saviola entra donc à une demi heure du terme à la place de Gudjohnsen pour donner plus de verticalité au jeu. Encore l’arbitrage… Le match faillit prendre un tournant dramatique à la 71ème minute. Faisant une confiance aveugle à son assistant, le très critiqué Rafa Guerrero, l’arbitre principal, Iturralde Gonzalez, adressa le carton rouge à Thiago Motta. Le milieu de terrain Blaugrana fut victime du génie théâtrale de son adversaire qui s’est écroulé comme KO après un uppercut. L’erreur arbitrale aurait pu s’avérer lourde de conséquences. Heureusement, comme si une petite justice existait face à un duo aussi incompétent, Gabi Milito commit l’irréparable sur l’action suivante. Le défenseur empêcha Saviola de foncer au but et, en tant que dernier défenseur, fut lui aussi expulsé. Mais la véritable délivrance, elle est à nouveau venue du grand Ronaldinho. Un coup franc cinq étoiles cadré pleine lucarne à cinq minutes du coup de sifflet final fit exulté le Camp Nou. La réalisation du Ballon d’Or était de toute beauté. 2-1 et Ronnie fêta son but comme s’il s’agissait d’une finale de coupe ! Nettement plus sereins, les Barcelonais laissèrent le temps s’écouler mais, à un souffle de la fin, n’hésitèrent pas à planter une dernière banderille dans le dos de son rival. Sur un nouveau coup franc magistral de Ronaldinho, le ballon heurta le montant pour finir sa course sur le front de Saviola. Pourtant hors jeu au moment de la frappe, l’Argentin poussa le ballon au fond des filets. 3-1, victoire à l’arrachée ! Une stat étonnante Il y a une statistique assez étonnante pour le Barça cette saison car, à chaque fois que les Catalans l’ont emporté, ils ont marqué à trois reprises. Barcelone accumule 7 victoires depuis le début du championnat et trois buts ont été marqués lors de ces rencontres. 3-1 aujourd’hui, la série se poursuit ! Le Barça… leader ! Cette semaine, l’équipe se disloquera à l’occasion de nombreux matches amicaux. Le week-end prochain, Barcelone se rendra à Majorque pour disputer la onzième journée de la Liga. D’ici là, les Catalans peuvent savourer leur retour à la première place du podium. Le Barça est leader du classement, devant Séville. Fiche technique FC Barcelone : Valdés; Zambrotta, Puyol, Márquez, Sylvinho; Iniesta, Edmílson (Motta, 28′), Deco; Messi (Giuly, 22′), Ronaldinho et Gudjohnsen (Saviola, 66′). Real Saragosse : César; Diogo, Fernández, Gabi Milito, Juanfran; Celades (Ponzio, 26′), S. Zapater, D’Alessandro (Lafita, 68′); Diego Milito, Aimar (Piqué, 78′) et Ewerthon. Arbitre : Iturralde González. CJ: Zapater (37′), D’Alessandro (46′), Diogo (46′), Ponzio (50′), Márquez (67′), Ronaldihno (80′) et Deco (90′). CR: Motta (71′) et G. Milito (75′). Goals : 0-1, G. Milito (16′); 1-1, Ronaldinho (30′); 2-1, Ronaldinho (85′); 3-1, Saviola (95′). Notes des joueurs (/10) : Valdés, 7; Zambrotta, 7; Puyol, 5; Márquez, 5; Sylvinho, 6; Iniesta, 6; Edmílson, 6; Motta, 6; Deco, 6; Messi, 6; Giuly, 6; Ronaldinho, 8; Gudjohnsen, 6; Saviola, 8. Vidéos :But de Milito (0-1)  | But de Ronaldinho (1-1)  | But de Ronaldinho (2-1)  | But de Saviola (3-1)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires