Un csc de Pepe offre la victoire au Deportivo (1-0)

La malédiction de Riazor qui pèse sur le Real Madrid continue… Voilà dix-sept saisons que les joueurs de la capitale espagnole ne se sont pas imposés sur le terrain du Deportivo La Coruña. Un but contre son camp du défenseur Pepe a scellé le sort d’une équipe madrilène sans idées et bien triste à voir. En 90 minutes, les hommes de Schuster ont à peine apporté le danger devant les buts adverses.Bernd Schuster surprend tout le monde en laissant Robinho et Gago sur le banc pour laisser une chance à Drenthe et Soldado. Le reste de l’équipe est assez classique: Casillas dans les buts, Torres, Pepe, Cannavaro et Heinze en défense, Diarra, Guti et Sneijder au milieu aux côtés de Drenthe, et Raúl juste derrière Soldado.En début de rencontre, tout indiquait que le Real Madrid allait s’emparer des trois points car ils étaient les maîtres absolus du jeu. La possession de balle madrilène atteignait en moyenne 68%! Mais confisquer le ballon est inutile si l’on ne s’en sert pas pour créer le danger. En 45 minutes, le gardien Aouate n’a pas été inquiété une seule fois. Cependant, le Depor n’était pas meilleur: rien à signaler au cours de la première période, sauf une petite occasion de l’ancien anderlechtois et nantais Christian Wilhelmson, qui a rejoint la Corogne au mercato d’hiver sans faire de bruit. Les deux équipes semblaient avoir signé un pacte de non agression, tant le spectacle était pauvre et les initiatives rares. Le système de jeu ultra-défensif en 5-4-1 des Galiciens peut expliquer ce manque de beau football.Au retour des vestiaires, le Depor se montre légèrement plus entreprenant, mais c’est le Real Madrid qui aura la première sérieuse occasion d’ouvrir le score. Un superbe assist de Fabio Cannavaro laisse Raúl seul devant Aouate. Le capitaine madrilène manque son contrôle et ne profite pas de l’unique erreur défensive des locaux. Quelques instants plus tard, le galicien Filipe Luis déborde sur le flanc gauche et lance un centre vicieux. Nerveux, Pepe le dévie dans son propre but. Le score est ouvert, le Depor mène 1-0.  Malgré son erreur aux lourdes conséquences, il faut signaler que Pepe a été l’un des meilleurs joueurs du Real sur le terrain.Schuster réagit immédiatement en faisant monter Robinho, Higuaín et Baptista, et le Real commence à augmenter le rythme du match. Wesley Sneijder dispose d’une énorme occasion mais sa frappe passe quelques centimètres trop à droite du poteau. Le rythme intense imposé par Madrid en fin de match aurait pu porter ses fruits, mais il était trop tard. Le Depor a tenu et s’impose 1-0. La Liga est relancée.Fiche technique: Deportivo La Coruña: Aouate, M.Pablo, Lopo, P.Amo,  Coloccini, F.Luis, De Guzman, Sergio (86′ Antonio Tomas), Lafita (69′ Guardado), Wilhelmson, Xisco (65′ Riki).Real Madrid: Casillas, M.Torres, Cannavaro, Pepe, Heinze (67′ Baptista), Diarra, Guti, Sneijder, Drenthe (67′ Robinho), Raúl, Soldado (67′ Higuaín). But : Pepe (csc 57′)écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires