Thierry Henry offre la victoire au Barça

Thierry Henry a offert la victoire au FC Barcelone ce week-end en championnat. Unique buteur de la soirée, Titi a permis à son équipe d’empocher les trois points et de maintenir la distance avec le Real Madrid au classement. Invaincu depuis 25 ans au Camp Nou face au Racing Santander, le Barça comptait sur cette 20ème journée de Liga pour engranger des points et de la confiance. Vainqueurs de Majorque et de Murcie lors des deux dernières rencontres de championnat, les Catalans laissaient entrevoir une lueur d’optimisme pour cette année 2008.Pourtant, la soirée ne commençait pas très bien pour Barcelone, qui espérait une victoire de l’Atlético face au Real pour refaire une partie de son retard au classement. C’était sans compter sur Raul et Van Nistelrooy, tous les deux buteurs au Vicente Calderón… 0-2, le Barça n’avait donc pas le droit à l’erreur.Abidal, Xavi et Messi sur le bancAvec l’absence de Samuel Eto’o, parti pour la Coupe d’Afrique des Nations, Frank Rijkaard devait reconfigurer son attaque et opta pour le trio Dos Santos – Thierry Henry – Bojan Krkic, laissant ainsi Lionel Messi, tout juste revenu de blessure, sur le banc.Au milieu, Rijkaard optait pour Iniesta, Deco et Gudjohnsen, reléguant Xavi sur la touche. Éric Abidal n’était pas non plus de la partie, puisque c’est Silvinho qui prenait le contrôle du flanc gauche. Puyol, Milito et Zambrotta complétaient la défense.Henry, unique buteurLe Barça n’aura été inquiété que durant 30 minutes dans ce match, c’est à dire le temps qu’il a fallu à Thierry Henry pour ouvrir la marque. Sur corner et après un mauvais dégagement d’un défenseur santanderino, l’attaquant français pouvait facilement pousser, de la tête, le ballon au fond des filets.Car ce but de Titi était bien la seule attraction de cette première mi-temps ! En manque de créativité, les Barcelonais ont offert à leur public un spectacle très décevant. Sans rythme, très horizontal, le jeu des Catalans n’avait rien de très emballant. D’ailleurs, les spectateurs du Camp Nou ne manquèrent pas siffler les nombreuses passes en retrait de leur équipe. Peu importe le score, il y a, parait-il, un minimum syndical à Barcelone…Une philosophie de jeu que devrait apprendre Giovani Dos Santos, au summum de l’égoïsme depuis plusieurs matches. Pourtant bourré de talent, le jeune mexicain n’est toujours pas capable de faire la moindre passe. 0-1 à la pause.Le Barça à l’arrêtLa seconde mi-temps n’était vraiment pas de meilleure facture que la première. Le scénario était pratiquement identique. Barcelone jouait à l’arrêt tandis que Santander était un cran au dessous.La seule bonne nouvelle du second acte fut la montée au jeu de Lionel Messi. A lui seul, l’attaquant argentin a redonné de la verticalité au jeu des Blaugrana durant les vingt dernières minutes.1-0 au coup de sifflet final et voilà Barcelone qui s’impose fort logiquement sur sa pelouse. Pas de spectacle, mais beaucoup d’efficacité. Les Catalans ont préservé l’essentiel et restent à sept longueur du Real Madrid au classement.Villareal – Barça en CoupeLe Barça jouera cette semaine le match aller des quarts de finale de la Coupe du Roi. Les Catalans se rendront, jeudi soir (22h00), à Villareal et tenteront d’obtenir un bon résultat avant la manche retour, qui sera disputée le mercredi suivant (20h00). En Liga, Barcelone jouera samedi soir (22h00) sur la pelouse de l’Athletic Bilbao pour le compte de la 21ème journée.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires