Soirée morose pour le Barça à Paris (2-2)

Le FC Barcelone a obtenu un très bon résultat sur le terrain du Paris-Saint-Germain avant la manche retour la semaine prochaine au Camp Nou. Néanmoins, à cause d’un but injustement accordé à Ibrahimovic et à cause des blessures de Messi et Mascherano, cette soirée est loin d’être parfaite pour le Barça, qui jouera le match retour mercredi prochain au Camp Nou.

Le Barça démarrait à son rythme ce quart de finale aller de la Ligue des Champions. Avec sa sérénité habituelle, Barcelone prenait ses marques et aurait même pu débloquer le compteur après seulement deux minutes de jeu. A la suite d’une bonne combinaison avec Messi, Daniel Alves pouvait conclure mais son action était annulée pour une faute sur Maxwell, son ancien coéquipier.

Après cinq minutes de round d’observation, les Parisiens se réveillaient. Sur une action dangereuse dans la surface barcelonaise, Busquets, collé par Lavezzi, était proche de tromper son propre gardien. En défendant, il envoyait le cuir sur le poteau !Le Barça à l’attaqueAu quart d’heure de jeu, Iniesta prenait sa chance et tentait une splendide frappe qui allait chercher la lucarne. Le Barça, qui jouait sur un faux rythme, s’approchait de plus en plus du but.

Du côté de la défense barcelonaise, on était quand même sur ses gardes. Victor Valdés était même déterminant à la 18ème minute sur un coup-franc puissant d’Ibrahimovic. Le portier catalan sauvait les meubles sur la tentative sur Suédois.

A la 22ème minute, Iniesta tentait encore une frappe. Depuis l’extérieur de la surface, il essayait de surprendre le gardien mais son tir était trop faible.Messi, encore décisifC’est finalement à la 37ème minute que les Barcelonais trouvaient le chemin des filets. Après un corner, Alves pouvait servir Messi en profondeur alors que la défense parisienne remontait. Le centre de l’extérieur du pied pour l’Argentin était exceptionnel. Messi ne gâchait pas l’occasion et, du pied gauche, il frappait croisé : 0-1.

L’addition pouvait être encore plus salée avant la pause puisque Messi, encore lui, envoyait une splendide frappe enroulée vers la lucarne de Sirigu. Mais le score ne bougeait pas. Les Catalans menaient d’un but à la pause.

Au retour des vestiaires, on assistait à la mauvaise nouvelle de la soirée. Touché à la jambe droite lors des dernières minutes du premier acte, Messi n’était pas apte à poursuivre la rencontre. Il était remplacé par Fabregas.

Le match manquait de rythme et les vraies occasions étaient peu nombreuses. Sur coup-franc, le Barça était proche de marquer à deux reprises. A la 68ème, une grosse frappe de Daniel Alves passait juste à côté du but. Ensuite, à la 73ème, un tir de Xavi dévié était proche de surprendre le gardien.

Le PSG revenait au score à la 78ème minute après une énorme erreur de l’assistant. Après un coup de tête de Thiago sur le poteau, Ibrahimovic était à la reprise et battait Valdés. Le Suédois était un mètre hors-jeu, mais l’assistant ne disait rien. Le but était injustement accordé et le PSG revenait dans la course.

Le Barça ne passait pas une bonne fin de soirée puisque, à la 82ème, Mascherano devait quitter le terrain sur civière. Marc Bartra le remplaçait en défense centrale.A la 89ème, les Catalans pensaient arracher la victoire lorsque le gardien accrochait clairement Alexis Sanchez dans la surface. Depuis le point de penalty, Xavi faisait 2-1.

Mais c’était sans compter les 4 minutes de temps additionnel accordé par l’arbitre. Alors qu’il ne restait que quelques secondes à jouer, Ibrahimovic remettait de la tête le cuir à Matuidi, qui prenait sa chance. Le tir était dévié par Bartra ce qui surprenait Valdés. Le portier catalan était pris à contre-pied et encaissait le but : 2-2.

Un bon résultat, mais…Le Barça s’en va donc de Paris avec un bon résultat sous le bras. Néanmoins, la soirée est morose pour les Blaugrana, qui avaient toutes les cartes en mains pour remporter le match. Et, évidemment, les blessures de Messi et Mascherano sont les deux plus mauvaises nouvelles de la soirée.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires