Samuel Eto’o entre dans le club des 100

Il a fêté son 25ème anniversaire le 10 mars dernier et, pour marquer le coup, il s’est offert un beau cadeau ce mardi sur la pelouse du Camp Nou contre Getafe. Samuel Eto’o a atteint, avec ses deux buts, la marque mythique des 100 réalisations en Liga, entre ses cinq années passées à Majorque et les deux à Barcelone, en incluant ses 22 buts en 26 rencontres cette année. Cet impressionnant total couronne une ascension fulgurante du camerounais dans le championnat espagnol depuis son premier but inscrit le 1er avril 2000, il y a quasiment six ans, contre l’Espanyol Barcelone à San Moix lors de la 31ème journée, au cours de sa première saison à Majorque qu’il termine avec 6 buts en 13 matches. Lors de la saison 1998-99, ni le Real Madrid ni l’Espanyol n’ont bénéficié de son talent inné pour marquer, son passage dans ces deux clubs fut trop éphémère. Il avait été préalablement prêté par le Real à Leganés et il pouvait ainsi faire connaissance avec le football espagnol en prenant part à 28 matchs pour 3 buts marqués. Serial buteur La saison 2000-01 fut celle de la consécration. Ainsi les 11 buts sur sa carte de visite à la fin du championnat, qui contribuèrent à finir à la 3ème place en Liga et de se qualifier du coup pour la Ligue des Champions, ont montré qu’il avait gagné en régularité et en présence sur le terrain puisqu’il disputa 28 rencontres. Après une saison 2001-02 assez discrète, seulement 6 buts en 30 matches, alors qu’il était pressenti comme la nouvelle force offensive du club des Baléares après le départ de Albert Luque pour La Corogne, les deux saisons qui suivirent lui permirent de s’affûter dans l’optique de rejoindre un grand club de la Liga. Avec respectivement 14 et 17 buts en 30 et 32 journées lors des saisons 2002-03 et 2003-04 auxquels il faut ajouter 2 des 3 buts inscrits en final de la Copa del Rey contre le Recreativo Huelva (3-0), les regains d’intérêt à son égard de la part des grosses cylindrées du championnat se sont manifestés. Au cours de l’été 2004, le Barça décide donc d’engager l’international camerounais pour lequel il aura fallu régler la moitié du transfert à Majorque et l’autre moitié au Real Madrid, les deux clubs qui partageaient la « propriété des droits » du joueur. Ces deux dernières saisons, Samuel Eto’o est devenu une star planétaire grâce à son incroyable rendement sur le front de l’attaque catalane, fort de 23 réalisations la saison passée. Actuellement il est le Pichichi avec 22 buts en 26 matches. Le club des 100 A tout juste 25 ans, Eto’o inscrit donc son nom à la liste des joueurs qui ont atteint, voire dépassé la barre des 100 buts marqués en championnat, classement dominé par le mythique Telmo Zarra, malheureusement disparu récemment, qui a inscrit 251 buts en 277 matches. Un classement où l’on retrouve d’autres illustres barcelonais comme Quini, Julio Salinas, Bakero et Kubala.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires