Ronaldinho, hasta la muerte !

Voilà près d’un an que nous avons lancé la version actuelle de fc-barcelone.com, et vous êtes toujours de plus en plus nombreux à nous lire. C’est pourquoi je vous propose durant cet été un édito, quasi quotidien, avec l’actualité essentielle du club. Je voudrais commencer ce premier éditorial par quelques excuses. Depuis le mois de juin, le site n’a pas été actualisé comme à l’accoutumé, notamment à cause de la période d’examens. Mais c’est Promis Juré, à partir d’aujourd’hui, les meilleurs articles en français se trouveront sur nos pages. Il m’est également difficile de débuter cet article autrement que par une pensée aux victimes des attentats de Londres. « Au nom du FC Barcelone, disait Joan Laporta ce jeudi, nous sommes solidaires des victimes et nous offrons tout notre soutient aux familles et aux habitants de Londres ». Oui, nous sommes tous Londoniens aujourd’hui et chacun trouvera à son échelle le moyen de rendre hommage aux victimes. L’enchaînement pour revenir à l’actualité de notre club est maintenant quelque peu difficile… Parlons donc de notre numéro 10, Ronaldinho Gaucho. Le génie brésilien devrait en effet signé sous peu un contrat… à vie avec le Barça. Les différentes modalités sont actuellement analysées par l’avocat personnel de Ronnie. Le milliardaire russe, Roman Abramovich, peut donc retourner vaquer à ses occupations. Après ses échecs devant Adriano et Shevchenko, la politique plus économique que sportive de Chelsea semble montrer quelques failles. Pour conclure ce premier édito, petit coup de gueule côté transfert. D’abord concernant Sergio Garcia. La petite étoile montante du sport catalan sera bientôt vendue à Saragosse. Jusque là rien de bien grave, si ce n’est que la somme du transfert ne devrai pas dépasser 1,6 millions d’euro ! Un montant bien maigre pour celui que l’on prenait pour un futur crack issu de la Cantera. Seconde remarque côté mercato, l’avenir de Saviola. Admettons que l’international argentin n’a pas sa place dans l’effectif de Frank Rijkaard. Admettons aussi qu’il est nécessaire de le vendre pour la santé économique du club. Enfin, admettons que pour éviter qu’il ne serve de simple décoration, il est indispensable de le vendre. Alors pourquoi un prix démesuré ? Qui va acheter un joueur qui ne sert pas au Barça mais qui coûte pourtant comme s’il était un titulaire indiscutable ?, écrivait ce matin un journaliste espagnol dans les colonnes d’un quotidien sportif. Souhaitons néanmoins le meilleur pour notre petit Conejo.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires