Quel avenir pour Javier Saviola ?

Dernier rescapé des grands transferts de l’ère Gaspart, l’attaquant de poche argentin, prêté ces deux dernières saisons, n’est définitivement plus en odeur de sainteté en terre catalane et ce malgré ses deux excellentes prestations lors du Mondial en Allemagne. Txiki Begiristain, le secrétaire technique du Barça, a été à ce sujet très clair sur l’avenir du « Conejito » : « nous n’avons jamais remis en cause les qualités du joueur, mais il a vraiment du mal à entrer dans le schéma de jeu que nous avons. Il lui reste un an de contrat et nous souhaitons pour lui-même qu’il puisse trouver un autre club afin de jouer, sa situation n’en sera que meilleure car il pourra avoir bien plus de chances de jouer pour un club qui le désire. » De plus, il a expliqué que cette décision du club de trouver une porte de sortie pour Saviola « ne s’est pas prise à la légère et qu’une ou deux parties de grande qualité de sa part n’a pas pu remettre en cause le fait que cela fasse deux ans déjà que Javier ne joue plus au Barça ». Loué unanimement pour ses prestations contre la Côte-d’Ivoire et la Serbie-Monténégro, « El Pibito » a attisé les convoitises de bon nombre de clubs de la scène européenne dont notamment Arsenal, qui ne cache pas son envie de trouver un joueur à associer à Thierry Henry pour animer un peu plus le front de l’attaque et surtout déclencher encore plus de ferveur dans une année cruciale pour le club avec son arrivée dans son nouveau stade. Wenger conquis Le technicien français considère que Saviola pourrait s’intégrer parfaitement dans son schéma tactique car avec sa vitesse il parviendrait à être complémentaire de Thierry Henry, ainsi que d’autres joueurs aux caractéristiques similaires comme Reyes ou Van Persie. Et l’attitude montrée actuellement par le joueur au cours de ce Mondial a fini de convaincre Arsène Wenger, qui avait des doutes quant à la capacité du joueur à travailler en équipe. Rester en Espagne Outre Arsenal, d’autres clubs anglais ont manifesté leur intérêt pour le joueur argentin comme Tottenham ou Bolton, mais l’intéressé a déjà fait connaître ses intentions comme le signale Begiristain : « ce qu’il nous a fait savoir est que sa priorité est de rester jouer en Espagne. Nous allons voir quelle offre se rapproche le plus de ses intentions tout considérant ce qui sera le plus intéressant économiquement à la fois pour lui et le club. » C’est pour ça que le FC Barcelone garde une attention toute particulière à l’offre du Real Zaragoza, attractive à plus d’un titre. En posant ses valises à La Romareda, Javier Saviola pourrait donc continuer à évoluer en Espagne, mais aussi pouvoir rejouer avec son ami Andrés D’Alessandro (qui vient d’être prêté pour une saison par le club allemand de Wolfsburg) milieu de terrain créatif avec lequel il évolua à River Plate de 1999 à 2001 et remporta aussi le Mondial des moins de 21 ans en 2001. Une opportunité que le Barça ne néglige absolument pas car le club ne s’est jamais caché de vouloir s’attacher les services du défenseur central argentin de Zaragoza, Gabriel Milito.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires