Pedro Rodriguez est originaire de Tenerife, une île espagnole située à la hauteur du Maroc. C’est sur cette île des Canaries que le jeune espagnol apprend le football. Il est formé au club de San Isidro, au sud de l’île.

En août 2004, Pedro a 17 ans et il est repéré par des scouts du FC Barcelone lors d’un tournoi junior. C’est alors qu’il est enrôlé par le club catalan. Il rejoint La Masia et ses équipes de jeunes.

Très vite, il intègre le Barça B. Sous les ordres de Pep Guardiola, il remporte le championnat de Troisième Division.

C’est ensuite Frank Rijkaard qui le fait monter en équipe première. En septembre 2007, il participe à la Coupe de Catalogne puis, en 2008, il est convoqué à la suite de la blessure de Santiago Ezquerro. Lors de ce match de Liga contre Murcie, il entre en toute fin de match en remplacement de Samuel Eto’o.

Petit à petit, « Pedrito » devient Pedro. Pep Guardiola est à la tête de l’équipe et compte de plus en plus sur ce jeune joueur, qui peut aussi bien jouer à gauche qu’à droite.

Lors de la saison 2008-2009, Pedro est décisif. Il marque dans les six compétitions que dispute le Barça cette année-là. Certaines de ses réalisations sont même décisives, comme en Supercoupe d’Europe ou lors de la Coupe du Monde des Clubs.

La progression de Pedro est fulgurante. En janvier 2011, il compte déjà 100 matches avec le maillot de l’équipe première.

Sa carrière avec la sélection espagnole est tout aussi réussie puisque Pedro, en 2010 et 2012, a remporté la Coupe du Monde et le championnat d’Europe avec La Roja.