Pas de miracle et beaucoup de regrets

Alors que le Real Madrid fête son titre, le Barça est en pleine autocritique et cherche les causes de cet immense échec. Avec 78 marqués pour 33 encaissés, le Barça a clôturé la Liga avec la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat. Mais les statistiques n’y changeront rien, le Real Madrid a été sacré champion hier soir, et le Barça sacré grand perdant de cette Liga espagnole, qui lui était pourtant promise. « Nous avons manqué tous les rendez-vous importants de cette saison », a avoué Gianluca Zambrotta à la presse italienne. « On doit en tirer les leçons : ça ne suffit pas d’être forts, bons et beaux pour gagner. Il faut aussi de la détermination du caractère ». La faute aux joueurs Après son doublé en Liga et ses performances exceptionnelles en Ligue des Champions la saison dernière, un nouveau titre était promis à une équipé présentée comme invincible en début de saison. « Nous avions une équipe extraordinaire, sans doute la meilleure de ma carrière », a affirmé Xavi Hernandez ce lundi en conférence de presse. « On a tout eu en notre faveur, mais c’est un échec de notre part ». Buteur hier soir, le capitaine Carles Puyol est du même avis. « Nous avons été très irréguliers pendant toute la saison. Nous sommes tous conscient que les coupables ce sont nous, les joueurs », a-t-il dit à l’issue de la victoire 1-5 à Tarragone. Le temps des changements « La Liga est perdue, personne ne pourra dire maintenant qu’il ne faut pas rénover », s’est exclamé Johan Cruyff dans un article publié par le journal La Vanguardia. « Si le Real a gagné la Liga, c’est grâce au Barça et à tout ce qu’il a gaspillé ». Le président du Barça, Joan Laporta, devrait annoncer dès ce mardi les premiers changements et la ligne de conduite que le club espère suivre pour rénover l’équipe. « Je ne crois pas que ce soit un fin de cycle, mais on doit réajuster la machine », avait expliqué le président catalan hier soir. « Il faut sortir grandi de ce qui nous est arrivé. Une profonde rénovation est nécessaire pour devenir plus professionnel et redonner de l’espoir aux supporters, qui ne méritent pas tout ça. Nous avons joué avec le feu et nous avons fini par nous brûler… » Alors que le Real Madrid fête son titre, le Barça est en pleine autocritique et cherche les causes de cet immense échec.Avec 78 marqués pour 33 encaissés, le Barça a clôturé la Liga avec la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat. Mais les statistiques n’y changeront rien, le Real Madrid a été sacré champion hier soir, et le Barça sacré grand perdant de cette Liga espagnole, qui lui était pourtant promise. « Nous avons manqué tous les rendez-vous importants de cette saison », a avoué Gianluca Zambrotta à la presse italienne. « On doit en tirer les leçons : ça ne suffit pas d’être forts, bons et beaux pour gagner. Il faut aussi de la détermination du caractère ».La faute aux joueursAprès son doublé en Liga et ses performances exceptionnelles en Ligue des Champions la saison dernière, un nouveau titre était promis à une équipé présentée comme invincible en début de saison. « Nous avions une équipe extraordinaire, sans doute la meilleure de ma carrière », a affirmé Xavi Hernandez ce lundi en conférence de presse. « On a tout eu en notre faveur, mais c’est un échec de notre part ».Buteur hier soir, le capitaine Carles Puyol est du même avis. « Nous avons été très irréguliers pendant toute la saison. Nous sommes tous conscient que les coupables ce sont nous, les joueurs », a-t-il dit à l’issue de la victoire 1-5 à Tarragone.Le temps des changements« La Liga est perdue, personne ne pourra dire maintenant qu’il ne faut pas rénover », s’est exclamé Johan Cruyff dans un article publié par le journal La Vanguardia. « Si le Real a gagné la Liga, c’est grâce au Barça et à tout ce qu’il a gaspillé ».Le président du Barça, Joan Laporta, devrait annoncer dès ce mardi les premiers changements et la ligne de conduite que le club espère suivre pour rénover l’équipe. « Je ne crois pas que ce soit un fin de cycle, mais on doit réajuster la machine », avait expliqué le président catalan hier soir. « Il faut sortir grandi de ce qui nous est arrivé. Une profonde rénovation est nécessaire pour devenir plus professionnel et redonner de l’espoir aux supporters, qui ne méritent pas tout ça. Nous avons joué avec le feu et nous avons fini par nous brûler… » 

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires