Pas de miracle à Barcelone (1-0)

L’Inter n’a pas tremblé dans cette demi-finale retour de Ligue des Champions. Pourtant réduits à dix, les Italiens ont passé leur soirée en défense et, tactiquement, neutralisé le jeu barcelonais. Les Espagnols sont éliminés malgré la victoire (1-0). Gerard Piqué, en fin de match, a marqué l’unique but de la partie.Barcelone entamait le match comme il l’avait certainement souhaité. Balle aux pieds, les hommes de Guardiola faisaient circuler le cuir et se trouvaient facilement sur la pelouse, chauffée à blanc par un public survolté. Face à eux, les Italiens restaient dans leur moitié de terrain, sans réellement mettre une grosse pression physique. Les poulains de Mourinho se la jouaient très tactique…Et c’était plutôt bien vu de la part des Intéristes. Car même avec 80% de possession du ballon après vingt minutes de jeu, les Catalans n’avaient pas vu le cadre. Quelques tentatives, initiées par Pedro dès la troisième minutes, auraient pu débloquer la situation. Mais les Barcelonais n’étaient pas très efficaces devant la cage, malgré une grosse domination.A onze contre dixAu quart d’heure de jeu, Ibrahimovic aurait pu bénéficier d’un penalty. non seulement Lucio a tiré le maillot du Suédois en pleine surface, mais il l’a aussi carrément déchiré !L’arbitre belge prenait ses responsabilités un peu plus tard et n’hésitait pas, à la demi-heure de jeu, à exclure Thiago Motta après qu’il ait envoyé sa main dans le visage de Busquets. Déjà averti en début de match, le milieu de terrain brésilien recevait méritoirement un second carton jaune et regagnait les vestiaires.Barcelone maintenait son écrasante domination et aurait pu trouver une récompense dans les pieds de Messi à la 32ème minute. D’une frappe enroulée du pied gauche, l’Argentin visait le soupirail du but, mais Julio César faisait la parade du match en déviant le cuir en corner.Au final, les Espagnols rentraient aux vestiaires comme ils les avaient quittés. Les hommes de Guardiola accusaient toujours deux buts de retard…Piqué, trop tard…Guardiola faisait son premier changement à la mi-temps. Maxwell entrait pour Milito. Une dizaine de minutes plus tard, le coach catalan remplaçait Busquets et Ibrahimovic au profit de Jeffren et Bojan.Mais la physionomie du match restait la même. Malgré leur avantage numérique, les Catalans étaient très peu inspirés en attaque. Offensivement, il n’y avait rien pour faire peur aux Italiens…Il fallait attendre la 82ème minute pour voir Barcelone inscrire le but de l’espoir. Beaucoup trop tard, évidemment, mais cela donnait une grosse tension à la fin de match. Servi par Xavi dans la surface, Piqué trouvait de l’espace face aux défenseurs et envoyait le ballon au fond des filets (1-0).Le Camp Nou y a cru jusqu’au bout, surtout que, dans le temps additionnel, Bojan marquait un but finalement annulé par l’arbitre. Ce dernier sanctionnait sévèrement une main de Touré.Barcelone ne verra pas MadridLe miracle n’est donc pas tombé sur Barcelone, qui a réalisé un très beau parcours dans la compétition cette saison. Le tenant du titre cédera son trône le 22 mai prochain. La finale à Madrid verra l’Inter se mesurer au Bayern Munich.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires