Osasuna, bien aidé par l’arbitre, sort vainqueur face au Barça

Le FC Barcelone s’est incliné ce dimanche soir sur la pelouse d’Osasuna. La rencontre a été marquée par un très mauvais arbitrage, un penalty, deux cartes rouges et une erreur de Victor Valdés… Rien que ça ! Le Barça a rempli sa mission en Ligue des Champions mardi passé avec une superbe qualification sur Chelsea. En championnat, les Blaugranas se déplaçaient ce dimanche soir sur le terrain d’Osasuna, réputé très difficile. Osasuna commence fort Osasuna est une des révélations de cette Liga. Ce soir, l’équipe de Pampelune a tenu son statut. Dès l’entame de match, les joueurs locaux ont pris les choses en mains et le Barça a très vite été mis sous pression. Combatif mais aussi bien organisé, Osasuna était maître sur son terrain et les Catalans restèrent longtemps muets offensivement. Pour preuve, la seule frappe cadrée de la première période pour le Barça est tombée à la 16ème minute. Samuel Eto’o, de très loin, tenta un tir puissant mais facilement capté par Ricardo, le gardien adverse. La seule autre occasion pour les Catalans était un coup franc de Ronaldinho, mais la tentative du Brésilien était loin du cadre. Du côté d’Osasuna, l’humeur était à l’attaque ! Cependant, on ne peut pas dire que le seul but de ces 45 première minutes était le fruit d’une action rondement menée puisque c’est Victor Valdés qui a fait tout le travail… Sur un centre anodin depuis la droite, le portier catalan loupa sa sortie en captant puis en relâchant le ballon. Attentif, Valdo envoya facilement le cuir au fond des filets. 1-0. Bref, la première période était à oublier si les Catalans voulaient revenir sereinement dans le match. Ce premier acte était catastrophique, tant sur le plan du jeu que sur l’attitude de l’équipe. On a strictement rien vu offensivement et aucune action n’a été bien construite. Penalty – expulsion Si le Barça avait plutôt bien débuté la seconde période avec notamment une frappe cadrée et puissante de Belletti, les Catalans ont vite été freinés dans leur élan. Le coupable est tout désigné : Miguel Angel Pérez Lasa, l’homme en noir de la rencontre. A la 57ème minute de jeu, il s’octroi le pouvoir d’accorder un penalty inexistant d’Edmilson et, par dessus tout, lui adresse un second carton jaune. Incroyable décision qui allait obliger le Barça à remonter deux buts avec un joueur de moins, le penalty ayant été transformé par Puñal. Frank Rijkaard décida alors de faire monter Henrik Larsson à la place de Ludovic Giuly. Un choix astucieux puisque, quelques minutes après son entrée, le Suédois se créa une première occasion dangereuse. Malheureusement, sa frappe était hors cadre. A la 70ème minute, Barcelone revint dans le match grâce au même Larsson. Bien lancé par Ronaldinho Gaucho, l’attaquant nordique trompa Ricardo et ralluma une lueur d’espoir dans les rangs catalans. Cependant, le Barça avait toujours du mal à trouver un bon décalage et, à 10 contre 11, la partie était vraiment compliquée. Osasuna commettait faute sur faute au centre du terrain et Barcelone n’avançait quasiment plus. Et pour finir en beauté, le Barça réduit à 9 ! Enfin, alors que la rencontre allait se clôturée sur ce score de 2-1, l’arbitre en profita pour se remettre en évidence. Pendant les arrêts de jeu, Pérez adressa une carte rouge directe à Thiago Motta pour un tacle appuyé mais pas spécialement méchant. Invraisemblable : le Barça termina la rencontre à 9 ! Et dire qu’aujourd’hui, en Espagne, c’était la journée d’hommage aux arbitres… ! Comment arrêter de critiquer face à de telles erreurs d’appréciation ? Et par dessus tout, on peut se demander pourquoi la LFP a désigné un arbitre Basque pour une rencontre entre Catalans et… Basques ! La boulette de Valdés Victor Valdés est souvent capable du meilleur, mais il faut dire qu’il est réellement… capable du pire. Cette saison déjà, face à Valence, le portier barcelonais avait offert le but de la victoire à David Villa. Aujourd’hui, il a lancé Osasuna sur de bons rails et mis son équipe en grande difficulté. Ludovic Giuly, titularisé ! Avec l’absence de Lionel Messi, blessé pour plusieurs semaines, c’est donc Ludovic Giuly qui a été titularisé par Frank Rijkaard ce soir. Le technicien hollandais fera très certainement tourner ce poste puisque Henrik Larsson est lui aussi un prétendant sérieux pour occuper l’aile droite. Tout cela jusqu’au retour du crack argentin, prévu début avril. Prochains défis : la Real Sociedad et le Milan AC Ce soir encore, Barcelone s’endormira leader de la Liga avec les yeux river vers le titre de champion qui, semaine après semaine, se rapproche un peu plus. Le week-end prochain, le Barça rejouera à l’extérieur, sur la pelouse basque d’Aneota. Les Catalans y affronteront la Real Sociedad afin de conforter leur avance au classement. Enfin, le retour au Camp Nou n’est pas prévu avant le 22 mars avec un match face à Getafe. Avant cela, Barcelone ira jouer à Milan un match en hommage à Demetrio Albertini, qui a porté les couleurs blaugranas la saison dernière (21h00). Ronaldinho a donc déjà pris rendez-vous pour des duels avec les Shevchenko, Kaka et autres Inzaghi… Fiche technique Osasuna: Ricardo; J. Flaño, Josetxo, Cuellar, Corrales; D. López, R. García, Puñal, Delporte (Moha, 69′); Valdo (Webo, 77′) et Milosevic (Muñoz, 85′).FC Barcelone: Valdés; Belletti (Oleguer, 52′), Puyol, Márquez, Sylvinho; Deco, Edmílson, Motta; Giuly (Larsson, 63′), Eto’o et Ronaldinho.Arbitre: Miguel Angel Pérez Lasa. CJ : Deco (40′); Puñal (44′); Delporte (49′); Edmílson (51′); Flaño (54′); Edmílson (58′); Raúl García (68′); Ricardo (82′); David López (83′); Márquez (87′). CR : Edmílson (58′); Motta (93′).

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires