Nouvelle victoire du Real, sur fond de polémique (3-1)

Le Real Madrid l’a emporté pour la quatorzième fois consécutive à domicile en Liga BBVA. La victime du jour se nomme le Sporting Gijón, qui a bataillé ferme durant une bonne partie de la rencontre, prenant même l’avantage en début de seconde période. Mais la réaction madrilène a été immédiate: en quatre minutes, un but polémique de Van der Vaart et une tête de Xabi Alonso remettent les pendules à l’heure. A vingt minutes du terme, Gonzalo Higuaín tranquillise les siens d’un joli but. Sans briller, le Real Madrid s’impose 3-1.Pellegrini aligne une équipe sans surprise pour affronter le Sporting: Casillas, Arbeloa, Ramos, Garay et Marcelo en défense, Xabi Alonso, Granero et Lassana Diarra dans l’entrejeu, Van der Vaart, Ronaldo et Higuaín à l’attaque.Le Real Madrid se montre peu convaincant pendant les 45 premières minutes de jeu. Pire, ils se sont fait surprendre dès le retour des vestiaires par un but formidable de Barral. Lancé par une passe géniale de Camacho, l’attaquant de Gijón fait mine d’opter pour la passe, mais décide finalement de fusiller Casillas depuis un angle impossible. Vu la piètre qualité de la première période, ce but des visiteurs est plutôt inquiétant. En première période, Madrid n’a rien montré, à part quelques occasions intéressantes que s’est créé Gonzalo Higuaín. Le Sporting était bien en place, et n’éprouvait pas le moindre complexe à l’heure d’affronter les merengues. Ce but libérateur reflète bien leur état d’esprit.Mais malgré tout ce qui s’est dit ces dernières semaines, le Real Madrid reste une équipe puissante. Et même en étant loin de son niveau, elle est capable de faire la différence. Immédiatement après cette ouverture du score, le gardien du Sporting repousse tant bien que mal un coup-franc de Cristiano Ronaldo. Van der Vaart récupère et envoie le ballon au fond. Mais la polémique est au rendez-vous: Rafael Van der Vaart s’aide des bras pour contrôler le ballon. Certes, ses bras restent le long du corps, mais personne n’aurait été étonné si l’arbitre avait décidé de l’annuler. Quoi qu’il en soit, Xabi Alonso donne l’avantage à son équipe quelques minutes plus tard. Cristiano Ronaldo dévie de la tête un corner de Granero, et Xabi, seul au second poteau, utilise la sienne pour pousser le ballon dans les buts de Pablo. En trois minutes, le Real Madrid a renversé la vapeur.Mais le calme ne reviendra qu’à la 68ème, moment choisi par Gonzalo Higuaín pour transpercer la défense adverse et d’inscrire son vingtième but de la saison en Liga. A 3-1, Pellegrini fait tourner l’effectif mais le score ne bougera plus… Tout comme les joueurs, qui n’ont plus rien montré, d’un côté comme de l’autre, au cours des quinze dernières minutes de jeu. Le Real l’emporte 3-1 et met la pression sur le Barça, qui doit s’imposer ce soir pour rester dans la course au titre. Fiche technique Real Madrid : Casillas, Arbeloa, Garay, Ramos, Marcelo, Alonso, Diarra (45′ Guti), Granero (68′ Gago), Van der Vaart (73′ Raúl), Ronaldo, Higuaín.  Sporting Gijón: J.Pablo, Canella, Gregory, Botía, Mora, Camacho, Rivera, D.Castro, De Las Cuevas (70′ Kike Mateo), Morán (70′ Carmelo), Barral (73′ Bilic).  Buts: Barral (53′), Van der Vaart (54′), Alonso (57′), Higuaín (68′).écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires