Nouveau revers pour le Real Madrid (0-0)

Le Real Madrid n’a pas pu faire mieux qu’un triste match nul sur la pelouse du Sporting de Gijón. Deux nouveaux points échappent donc aux hommes de Pellegrini qui, pour la première fois de la saison, n’ont pas su utiliser leur efficacité légendaire. Il s’agit du premier score nul et vierge réalisés par les merengues depuis 98 matches. Pourtant, les supporters n’ont pas assisté à la pire prestation du Real cette année. Mais les joueurs, ayant réagi un peu tard, se sont trouvés face à un mur nommé Juan Pablo.Devant les blessures d’Higuaín, Benzema et Ronaldo, Manuel Pellegrini n’avait guère de choix pour alimenter son attaque. Raúl était le seul attaquant pur, et le Chilien a décidé de faire monter d’un cran Kaká, bien épaulé par Granero et Drenthe, bouleversant lors de son entrée face à Milan. Derrière, Xabi Alonso était pour une fois accompagné par Mahamadou Diarra, remplaçant Lassana, de retour en France pour des raisons personnelles. En défense, Garay occupait une place de titulaire aux côtés de Pepe, Marcelo et Ramos.A la surprise générale, le Sporting occupe la 7ème position en Liga et n’était donc pas un adversaire idéal pour retrouver la confiance. Dès les premiers instants de la rencontre, le contraste entre les deux équipes est flagrant. Alors que le Real peine à se procurer des occasions, le Sporting déboule sur les buts de Casillas quelques secondes après avoir récupéré le ballon. Luis Moran se jouait en permanence de Ramos, mais l’attaquant local, David Barral, ne parvenait pas à concrétiser ses occasions, soit par manque de précision, soit à cause de quelques jolis arrêts de Casillas. Avant la pause, le Real ne répond que par l’intermédiare de Kaká, dont le missile est détourné en corner par Juan Pablo, et Raúl, dont la frappe passe à quelques centimètres du poteau. La dernière occasion est à mettre à l’actif du prodige local De Las Cuevas, mais Casillas répond présent sur sa ligne.En seconde période, les joueurs de Preciado disparaissent des hostilités. Il ne reste plus que le Real Madrid sur le terrain, mais le club de la capitale n’a jamais réellement pris le contrôle du jeu. Certes, les merengues se sont procuré des occasions, mais les coups d’éclats n’étaient que trop rares. De plus, Juan Pablo était inspiré samedi soir. Il commence par stopper miraculeusement un coup franc de Kaká, pour ensuite arrêter la plus belle occasion du match. Idéalement placé, ‘El Pirata’ Granero ne peut que constater comment le gardien adverse détourne sa frappe à bout portant. Le portier local a failli se laisser surprendre par un centre-tir de Van der Vaart, mais le ballon finit au dessus de la transversale. L’action polémique de la soirée est survenue lorsque Raúl inscrit un joli but du plat du pied. Mais l’action était précédée d’une main de Kaká, et l’arbitre remet logiquement le marquoir à zéro.Le score ne bougera pas tout au long de la soirée. Le Real Madrid ramène un maigre point d’El Molinon. Les Madrilènes n’ont pas livré un moins bon jeu que d’habitude, mais vu que pour une fois, les buts ne sont pas au rendez-vous, la réalité apparaît au grand jour…  Fiche technique Sporting: Juan Pablo, Lora, Botia, Gregory, Canella, Michel, Rivera, Moran (80′ Ivan Hernandez), D.Castro, De Las Cuevas (74′ Carmelo), D.Barral (62′ Bilic) Real Madrid: Casillas, Marcelo, Garay (64′ Albiol), Pepe, S.Ramos, M.Diarra, X.Alonso (76′ Van der Vaart), Granero, Drenthe (57’Guti), Kaká, Raúlécrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires