« Mon rêve est d’un jour évoluer dans l’équipe première »

Yves Alexis Meva, pensionnaire du centre de formation du FC Barcelone, montre sa fierté d’être formé dans le meilleur centre de formation du monde. Entretient avec ce jeune joueur de la Cantera.Quel est le bilan de votre première saison au FC Barcelone ?Je suis satisfait de ma première saison au centre de formation du Barça, durant laquelle j’ai marqué une cinquantaine de buts. J’ai notamment été soulier d’or (meilleur buteur) du tournoi de Gerona en Espagne. Mais malheureusement, la catégorie minime du Barça à laquelle j’appartiens a perdu la finale du tournoi de Gerona face à la Fundacion Samuel Eto’o (Fundesport) qui est mon ancien centre de formation.Quel est votre objectif au FC Barcelone ?J’ai la chance d’être formé au football de haut niveau au Barça qui est le meilleur centre de formation du monde. Des joueurs comme Lionel Messi, Andrés Iniesta, Xavi Hernandez, Carles Puyol, Pique, Busquets, Bojan, Valdès et Pedro, qui brillent aujourd’hui avec l’équipe première du Barça, sont passés par son centre de formation. C’est pourquoi mon rêve est de gravir toutes les catégories du centre de formation du Barça et de parvenir à l’équipe première dans le futur. C’est vrai que le chemin est encore long puisque je n’ai que 11 ans mais je pense que si je travaille comme il se doit je réaliserai ce rêve.Comment êtes-vous arrivé au FC Barcelone ?Je suis Camerounais et j’étais pensionnaire de la Fundacion Samuel Eto’o (Fundesport) à Douala au Cameroun. C’est ainsi que le directeur technique de Fundesport, Joseph Siewe m’a fait part que le Barça cherchait un attaquant possédant mes qualités de vitesse. Et après un travail spécifique à Douala au Cameroun, je me suis envolé pour Barcelone le 1er septembre 2008 et jusque là ça se passe très bien. Mais je ne saurais terminé cet entretien sans dire un grand merci à mon parrain Samuel Eto’o, grâce à qui j’ai le privilège d’être aujourd’hui pensionnaire du centre de formation du Barçapropos recueillis

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires