Messi évite au Barça le scenario catastrophe à Almeria (2-2)

Le FC Barcelone a obtenu un partage 2-2 sur la pelouse d’Almeria. Les Catalans ont évité le scenario catastrophe, car Guardiola et Ibrahimovic ont été exclus, tandis que Puyol a marqué contre son camp. Heureusement que Messi a réalisé un doublé, permettant ainsi au Barça de ramener un point…Entre les absences pour blessures, les suspensions et les baisses de forme de certains joueurs, Pep Guardiola avait du travail à l’heure de remplir la feuille de match. C’est donc un onze assez inédit qui était aligné face à Almería, treizième du championnat. En défense, Milito était aligné aux côtés de Puyol, Alves et Maxwell. A la place de Busquets, titulaire avec l’Espagne contre la France, Pep Guardiola faisait confiance à Touré, qui accompagnait Xavi et Iniesta. Enfin, en attaque, Thierry Henry était relégué sur le banc au profit de Pedro, qui complétait le trident d’attaque avec Messi et Ibrahimovic.Ca commence mal…La partie débutait avec une bonne dizaine de minutes de retard, car l’arbitre se demandait s’il fallait interdire à Almeria de porter une inscription « Fuerza Chile » (en référence aux récents tremblements de terres au Chili) sur son maillot. Et après mûre réflexion, les Andalous pouvaient garder leur message de solidarité !L’entame de match n’était pas mauvaise pour Barcelone, qui tenait bien le ballon pendant les premières minutes de jeu. Mais sur leur première occasion, les Andalous étaient récompensés d’un but. Sur un corner botté côté gauche, Cisma était plus prompt que Puyol au premier poteau et, de la tête, battait Victor Valdés. On jouait la 11ème minute de jeu…La réactionBarcelone, qui ne développait pas son meilleur football, se procurait quand même de bonnes occasions. A la 20ème minute, Xavi trouvait le cadre sur coup-franc, mais la frappe enroulée de l’Espagnol était déviée en corner par le gardien.Quelques minutes plus tard, c’était au tour de Messi de créer le danger devant le but de Diego Alves. L’attaquant argentin était d’abord passeur pour Pedro, qui voyait son tir repoussé par le gardien. Il était ensuite proche d’être buteur lorsque, sur un centre d’Alves, il se jetait dans le petit rectangle pour placer sa tête. Il était malheureusement trop court pour toucher le cuir.Guardiola dans les tribunesDevant son banc, Guardiola semblait inquiet, voir nerveux. A tel point qu’à la première réflexion envers l’arbitre assistant, il se faisait carrément exclure ! Renvoyé dans les gradins, le coach catalan laissait son poste à son adjoint, Tito Villanova.Messi frappe sur coup-francA la 29ème, Ibrahimovic n’était pas loin d’ouvrir la marque lorsque, servi dans la surface, il frappait puissamment du gauche. Son tir n’était pas cadré et passait au dessus de la cage.Tout le contraire de Lionel Messi qui, sur coup-franc, choisissait le toucher pour placer sa frappe. A la 41ème, la Pulga frappait au dessus du mur et, en finesse, marquait le but égalisateur. 1-1 à la pause.Le raté de PuyolComme en début de match, l’entame de seconde période était catastrophique pour le Barça, qui encaissait un but après dix minutes de jeu. Et quel but… ! En voulant couper une passe de Guilherme dans la surface, Puyol envoyait lui même le ballon au fond des filets… Valdés était évidemment surpris : 2-1.Une mauvaise nouvelle à laquelle s’ajoutait l’expulsion d’Ibrahimovic. Lors d’un duel avec Cisma, le Suédois jouait un peu des mains. Le défenseur espagnol s’écroulait théâtralement et l’arbitre tombait dans le panneau. C’était gros comme une maison, mais Clos Gomez avait décidé que c’était sa soirée : carton rouge pour Ibrahimovic.Messi, encore et toujours luiLe Barça jouait à dix, mais parvenait quand même à revenir dans le match. A la 66ème, Pedro centrait au second poteau depuis la gauche et un défenseur renvoyait le ballon de la tête. Messi, dans le petit rectangle, était le premier à la réception du ballon et l’envoyait au fond du but : 2-2 !Tous ces faits de jeu à l’encontre du Barça semblaient donner beaucoup de motivation aux Catalans, qui terminaient très bien la rencontre. Même avec un homme de moins, les Barcelonais trouvaient des espaces et Messi, insatiable en attaque, aurait mérité de marquer un troisième but.Prochain rendez-vous, ValenceLes deux équipes se sont finalement quittées sur un match nul 2-2. Barcelone, qui s’est compliqué la vie en Andalousie, ne ramène qu’un point en Catalogne. Il faudra faire mieux le week-end prochain, au Camp Nou, contre Valence.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires