Match nul du Barça à Osasuna

  Le FC Barcelone n’est pas parvenu à s’imposer ce dimanche soir sur la pelouse d’Osasuna. 0-0, la rencontre n’aura eu pour intérêt principal que le retour de Samuel Eto’o dans les rangs catalans. Cette rencontre entre Osasuna et le Barça s’annonçait extrêmement intéressante. D’abord parce que cette partie était la première pour un Samuel Eto’o tout juste revenu de blessure. Absent depuis plus de quatre mois, l’attaquant camerounais se retrouvait pour la première fois depuis 27 septembre dernier auprès de ses coéquipiers. Ensuite parce qu’un peu plus tôt dans la soirée, le FC Séville avait été tenu en échec sur sa pelouse par la Real Sociedad (0-0) et que le Real Madrid s’était incliné au Santiago Bernabeu face à Levante, 18ème au classement (0-1). Bref, les Blaugranas avaient de quoi se motiver à l’heure de monter sur la pelouse. A égalité avec les Sévillans, le Barça pouvait prendre trois longueurs d’avance en cas de victoire. Osasuna et Barcelone se neutralisent Le Barça ne parvenait pas à se créer d’occasions en début de partie. A cause d’une forte pression au milieu du terrain, les Catalans n’avançaient pas et voyaient leur adverse se rapprocher dangereusement. C’est ainsi que la première opportunité était à mettre à l’actif des joueurs locaux. Sur un coup franc concédé par Zambrotta, qui lui valut d’ailleurs le premier carton de la partie, Milosevic, totalement esseulé au second poteau, reprenait le cuir de la tête. Victor Valdés sauva les meubles. Les Blaugranas avaient du mal à construire et, en l’absence de Ronaldinho, délaissaient le côté gauche pour jouer davantage avec Ludovic Giuly sur l’autre flanc. C’est donc via l’ailier français que le Barça eut sa première occasion… et même son premier but. Servi dans la surface, Giuly parvint à battre Ricardo mais l’arbitre annula l’action pour un hors-jeu inexistant. Les Catalans semblaient plus incisifs en attaque et Saviola était sur le point d’ouvrir le score à la demi-heure de jeu après une passe de la tête d’Ezquerro. Dix minutes plus tard, l’attaquant argentin était de nouveau aux avant-postes mais, pourtant bien décalé à gauche après une talonnade de Zambrotta, la frappe croisée de l’argentin était hors cadre. 0-0 à la pause. Pas d’amélioration Les affaires du Barça n’allaient pas s’arranger en seconde période. Toujours en manque d’occasions, l’équipe de Frank Rijkaard ne semblait pas assez percutante pour venir bousculer une formation d’Osasuna motivée et bien organisée. C’est pourquoi le coach néerlandais envoya Andres Iniesta sur la pelouse en remplacement de Saviola, discret et peu efficace. Mais avec cette nouvelle organisation Barcelone ne se montrait pas dangereux. Avec pour seul homme de pointe Santiago Ezquerro, le secteur offensif n’était pas très actif. Sans initiative, le Barça attendait peut-être la montée de Samuel Eto’o, parti à l’échauffement à 20 minutes du terme. Eto’o le retour L’entrée de l’attaquant camerounais prit du retard puisqu’il ne monta qu’à cinq minutes du terme. Le Barça, qui avait fait le siège de la défense adverse pendant tout le dernier quart d’heure, ne parvint pas à trouver d’ouverture et c’est sur un score nul et vierge que se scella la rencontre. Barcelone avec un point d’avance Avec le point du match nul, le Barça se retrouve leader du championnat avec un point d’avance sur son dauphin, le FC Séville. Les Catalans prennent également le large vis-à-vis de ses autres poursuivants puisque Valence, troisième, compte quatre points de retard. Le Real Madrid est quant à lui distancé de 5 points. Le prochain match de Barcelone est fixé à dimanche prochain. Les Catalans recevront le Racing Santander au Camp Nou (19h00) pour la 22ème journée de Liga. D’ici là, les joueurs internationaux s’envoleront dans leurs pays respectifs afin de disputer des matches amicaux. On notera principalement les rencontres entre l’Espagne et l’Angleterre, la France et l’Argentine, ainsi que le duel Portugal – Brésil. Fiche technique Osasuna : Ricardo; Flaño, Cruchaga, M. Flaño, Corrales; Juanfran, Raúl García, Puñal, David López; Milosevic (Nekounam, 70′) et Soldado (Webó, 83′) FC Barcelone: Valdés; Oleguer, Puyol, Márquez (Motta, 81′), Zambrotta; Xavi, Edmílson, Deco (Eto’o, 84′); Giuly, Saviola (Iniesta, 64′) et Ezquerro Arbitre: Ayza Gámez Notes des joueurs (/10) : Valdés, 6; Oleguer, 6; Puyol, 6; Márquez, 6; Motta, 6; Zambrotta, 7; Xavi, 7; Edmílson, 6; Deco, 6; Eto’o, 6; Giuly, 7; Saviola, 5; Iniesta, 6; Ezquerro, 4

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires