Ligue des Champions: Les Dieux ont sauvé Benfica ! (0-0)

Le FC Barcelone est allé concédé le nul au stade La Luz de Lisbonne. Une partie sans but qui a vu un Barça dans un bon jour mais mal inspiré attaque. Les hommes de Frank Rijkaard devront à présent faire la différence au Camp Nou la semaine prochaine. Benfica et Barcelone ont littéralement fait la fête au football ce mardi soir au stade La Luz lors des quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Les deux formations ont donné le meilleur d’eux même et la rencontre fut d’un très haut niveau. Barcelone, seul maître du match Le match ne mit pas longtemps avant de s’emballer puisque la rencontre débuta sur des chapeaux de roue. Et la première occasion net était pour le Barça qui, dès la 4è minute, bénéficiait d’un coup franc indirect à l’intérieur de la surface après une passe en retrait captée de la main par le gardien. La frappe de Ronaldinho fut contrée par le portier Moretto et Henrik Larsson était trop court pour reprendre. Le ton était donné. Au quart d’heure de jeu, Andres Iniesta se passa de tous les défenseur avant d’entrer dans la surface. Le tir de jeune joueur barcelonais frôla malheureusement le montant droit de Morettoet sortit des limites de jeu. Trois minutes plus tard, Ronaldinho lançait Samuel Eto’o qui recentra au point de penalty pour Deco. Malheureusement, la reprise du plat du pied du Portugais n’était pas cadrée. La cage de Morettoétait au bord de l’incendie. La gardien de Benfica commit ensuite deux grandes erreurs qui auraient pu bénéficier au Barça. D’abord Moretto manqua son dégagement mais réussit quand même à récupérer le ballon malgré le sprint de Ronaldinho. Ensuite, pendant les arrêts de jeu, Morettoloupa sa passe pour un de ses défenseurs et Van Bommel chipa alors le ballon. La frappe croisée du milieu de terrain hollandais était hors cadre ; dommage car Henrik Larsson arrivait seul pour reprendre la balle. Avant ça, Van Bommel avait déjà eu une excellente possibilité de but lorsqu’à la 33è minute il s’enfonça seul au milieu de la défense portugaise. Mais la frappe du gauche du néerlandais était en plein sur Moretto. A deux minutes de la pause, Samuel Eto’o manqua l’immanquable. La passe de Ronaldinho pour le Camerounais était géniale, mais l’attaquant du Barça, seul face dans la surface, perdit son duel face au gardien. Bref, le Barça avait l’occasion de tuer le match car les seuls tentatives de Benfica étaient des frappes lointaines, souvent hors cadre. Barcelone a loupé de nombreuses possibilité et Frank Rijkaard se devait d’encourager l’équipe afin d’être moins approximatif à la finition. Les Dieux étaient avec Benfica La seconde période débuta sur un rythme moins soutenu qu’en première. L’intensité de la partie était moins importante et Barcelone contrôlait toujours le match. Au points de vue des actions, on a assisté à un remake de la première mi-temps. Le Barça parvenait à créer le danger en s’approchant du but adverse mais comme un aimant le ballon ne trouvait jamais le cadre. A la 56è minute, Ronaldinho décalait parfaitement Larsson qui tenta une frappe croisée… mais le tir s’écrasa sur le poteau et le ballon sortit en corner. Sur cette phase arrêté, Thiago Motta reprenait parfaitement le cuir de la tête mais une nouvelle fois le montant de Moretto sauva toute l’équipe. Les Dieux étaient réellement avec Benfica ! A un quart d’heure du terme, Frank Rijkaard décida de faire entrer du sang neuf avec les montées de Gabri pour Deco – qui avait écopé d’un carton jaune-, et de Giuly pour Larsson. Malheureusement, la fin du match n’était pas plus réussie que tout le reste. Les Portugais tentèrent même le hold-up en poussant le Barça à la faute dans les dernières minutes. Mais la rencontre se clôtura comme elle avait commencée, sur un score nul et vierge. Ce résultat est plutôt dangereux pour le Barça car un match nul avec but(s) permettrait aux Portugais de passer. Ce soir, avec ce résultat, le Barça a son destin en main, mais il faudra impérativement gagner au Camp Nou. Le Clasico La prochaine échéance pour le FC Barcelone est fixée à samedi soir. Les Catalans accueilleront en effet au Camp Nou le Real Madrid dès 22h00 pour un Clasico endiablé. Les Madrilènes sortent d’une belle victoire 4-0 sur le Deportivo la Corogne et attendent de ce match un déclic pour relancer quelque peu la Liga. Pour le Barça, ce rendez-vous s’apparente comme un rendez-vous extrêmement important puisqu’une victoire assurerait le titre. A l’heure d’aujourd’hui, Barcelone compte 11 points d’avance sur le Real Madrid, deuxième, et 13 sur Osasuna, troisième. En ce qui concerne le Ligue des Champions, le match retour face à Benfica se disputera à domicile dans une semaine. Les deux formations joueront leur qualification pour les demis finales le mercredi 5 avril à 20h45. Fiche technique Benfica: Moretto; Rocha, Luisao, Anderson, Léo, Beto, Petit, Manuel Fernandes, Simao, Robert (Miccoli, min.46) et Geovanni (Karagounis, min.68).Barcelone: Valdés; Belletti, Oleguer, Motta, Gio, Van Bommel, Deco (Gabri, min.76), Iniesta, Larsson (Giuly, min.76), Ronaldinho et Eto’o.Arbitre: Steve Bennett (ING). CJ : Iniesta (min.57), Miccoli (min.72), Deco (min.73), Belletti (min.87).Stade: Stade de La Luz (63.000 personne)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires