Les trois Fantastiques offrent la victoire au Barça

Ce devait être un match difficile, ce fut une partie de plaisir. Le FC Barcelone s’est facilement imposé au Camp Nou face aux Rangers (2-0) lors de la quatrième journée de la Ligue des Champions. Et c’est le Français Thierry Henry, en tout début de match, et Lionel Messi, juste avant la pause, qui ont inscrit les deux buts azulgranas. Marquer le plus vite possible, c’était le message de Frank Rijkaard mardi après-midi en conférence de presse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les ordres du coach sont passés à merveille. Le ballon n’était pas en jeu depuis cinq minutes que, déjà, les Catalans ouvraient la marque. Un long centre de Ronaldinho depuis la gauche trouvait Lionel Messi qui, de la tête, envoyait le cuir au second poteau. Thierry Henry se jetait alors dans le but et poussait le ballon au fond des filets (1-0). Le scénario parfait 1-0 après seulement quelques minutes, le match commençait comme sur des roulettes pour le Barça. Surtout que les Barcelonais ne comptaient pas en rester là. Pendant toute la première mi-temps, les Catalans faisaient le siège du but de Mc Gregor. Ronaldinho, Xavi ou encore Thierry Henry, les occasions affluaient avec, à chaque fois, des actions bien construites. Mais il fallait attendre la toute fin de période avant de voir le Barça prendre le large. C’est en effet à la 44ème minute que Lionel Messi venait achever une nouvelle combinaison entre les trois Fantastiques. Servi par Thierry Henry, Ronaldinho jouait avec Messi avant de frapper au but. Le tir du brésilien était contré par le gardien, mais Messi avait suivi et marquait le deuxième but de la rencontre. Vite fait, bien fait, le Barça menait 2-0 à la pause. Enfermés dans leur camp, les Écossais avaient passés toute une période sans construire une seule attaque sérieuse. Même menés d’un but, les hommes de Walter Smith jouaient un catenaccio bien maladroits. 2-0 au coup de sifflet de l’arbitre, l’addition était salée et largement méritée. Le Barça largement au dessus On pensait à une réaction écossaise en seconde période, mais il n’en fut rien. La physionomie de la rencontre resta la même avec une équipe de Barcelone monopolisant le ballon. Le Barça aurait d’ailleurs pu aggraver le score à de nombreuses reprises. Très en forme, les trois attaquants barcelonais faisaient le spectacle devant, mais également Xavi qui, à la 64ème, décrocha une frappe magnifique, mais juste dans le petit filet. La rencontre étant vraiment à sens unique, Frank Rijkaard réalisa plusieurs changements au cours de la seconde période. Touché à la jambe, Andres Iniesta laissait sa place à Gudjohnsen, Ronaldinho à Bojan Krkic et Carles Puyol, omniprésent sur le flanc droit, à Oleguer. Un grand pas vers la qualification En quatre-vingt-dix minutes, les Écossais n’ont jamais donné le sentiment de vouloir arracher un résultat dans ce match. Ce n’est en effet que lors du dernier quart d’heure que les visiteurs ouvraient légèrement le jeu, mais en inquiétant Victor Valdés qu’une seule fois par l’intermédiaire d’une excellente frappe de Novo… c’était à la 92ème minute. Le Barça remporte donc les trois points et réalise une grand pas vers la qualification. Dans l’autre match du groupe, l’Olympique Lyonnais a disposé de Stuttgart (4-2). Premiers du groupe, les Barcelonais se déplaceront en France dans deux semaines pour définitivement sceller son accession aux huitièmes de finale. > Fiche technique du match

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires