Le spleen de Maxi Lopez

L’argentin regrette de n’avoir pu jouer plus. Maxi Lopez avait l’espoir de pouvoir enfin jouer un peu en ce début d’année 2006. L’attaquant argentin pensait que le départ de Samuel Eto’o pour la CAN lui aurait permis d’obtenir d’avantage d’opportunités de rentrer dans la composition d’équipe, mais rien ne se passait ainsi. Maxi, malgré tout, ne jette pas l’éponge et continue à s’entraîner dur afin de convaincre son entraîneur Frank Rijkaard, avec lequel, il n’a assurément pas discuté de sa situation particulière. « J’espérais avoir des minutes de jeu lorsque Eto’o est parti disputer la CAN, c’est sûr, mais je continue à travailler et je garde la même envie de jouer », expliquait hier matin Maxi à la fin de la séance d’entraînement.    

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires