Le Real revient à sept longueurs du Barça

L’heure est à l’optimisme du côté du Real Madrid. Grâce à deux prestations extraordinaires, les hommes de Juande Ramos ont réduit de cinq points leur retard sur l’éternel rival, le FC Barcelone. Alors que la victoire sur le terrain du Sporting (0-4, doublé de Raùl, premier but d’Huntelaar et Marcelo) avait remonté le moral des madrilènes, le gala proposé samedi soir au Bernabeù face au Betis (6-1) leur permet de re-croire à l’impossible. Si le Real continue sur sa lancée et si le Barça ne relève pas la tête, la Liga est de nouveau possible pour les merengues.Critiqué depuis plusieurs semaines pour son manque d’esthétique, le Real Madrid a prouvé qu’il était capable de livrer un football magnifique face au Betis. Les belles prestations madrilènes ne sont plus dues à un seul homme, mais à l’équipe toute entière. « Nous rejouons enfin ensemble », déclarait Cannavaro le lendemain de la rencontre. Raùl est devenu le meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid (on ne soulignera jamais assez l’exceptionnel parcours du capitaine), Lassana Diarra s’avère être un transfert étincelant, Huntelaar a activement ouvert son compteur de buts sous ses nouvelles couleurs, Casillas a retrouvé ses réflexes et son sourire, Ramos a revêtu son costume de poumon infatigable sur le flanc droit, Gago s’accouple parfaitement à son nouveau compère de la récupération (Lassana), Higuain et Robben maintiennent leur état de forme exceptionnel,… Bref, chaque acteur est impliqué dans cet authentique renouveau de l’équipe.Samedi soir, les six buts ont été inscrits en une seule période. Après à peine six minutes, Raùl sert magnifiquement Higuain de la tête. ‘Pipita’ accélère, dribble le gardien et ouvre le score. Le quatorzième but de l’Argentin est un véritable chef d’œuvre. Au quart d’heure, Huntelaar profite d’un mauvais dégagement de Ricardo pour décrocher un missile qui perfore les filets adverses. Le Néerlandais a enfin fait trembler les buts du Bernabeù. Dix minutes plus tard, Sergio Ramos réalise un contrôle de grande classe sur son flanc, centre pour Huntelaar qui inscrit son deuxième but de la soirée. Le Bernabeù est en fête.Oliveira vient un peu ternir la soirée en réduisant le score d’une frappe somptueuse, face à laquelle Casillas ne peut rien faire. Le Brésilien aurait pu porter le score à 3-2 suite à un mauvais dégagement de ‘San Iker’. Le gardien de Mostoles envoie maladroitement le ballon dans les pieds de son adversaire, qui décroche une belle frappe, mais cette dernière rebondit sur le poteau. La chance n’était pas du côté du Betis.Madrid repart à l’attaque, et c’est au tour du mythique Raùl de se faire applaudir. La semaine dernière, le ‘7’ avait atteint la barre légendaire des 216 buts en championnats d’Alfredo Di Stefano. Samedi soir, le capitaine a décidé de prendre seul la tête du classement, en envoyant en un temps une belle frappe dans le petit filet. Raùl fait définitivement partie de l’histoire du Real Madrid. Si son 217ème but était splendide, le 218ème l’est encore plus. Bien lancé dans le grand rectangle, il réalise une louche exceptionnelle qui laisse Ricardo de marbre. Sergio Ramos clôture cette somptueuse première période d’un coup de tête gagnant à la 45ème. A la pause, le Real mène 6-1.Au retour des vestiaires, Juande pense à Liverpool et réalise trois changement simultanés, faisant monter au jeu Guti, Robben et Sneijder à la place de Raùl, Higuain et Cannavaro. Le Real se borne logiquement à contrôler la rencontre, sans se forcer outre mesure. Le score ne bougera plus.Grâce à cette victoire, le Real se place à sept points du Barça, et fait le plein de confiance avant le choc crucial de mardi soir face à Liverpool en Ligue des Champions. Si Madrid a retrouvé sa crédibilité en championnat, il lui reste à prouver sa force sur la scène européenne.   Fiche technique Real Madrid: Casillas, S.Ramos, Pepe, Cannavaro (45′ Sneijder), Heinze, L.Diarra, Gago, Marcelo, Higuain (45′ Robben), Raùl (45′ Guti), Huntelaar.  Real Betis: Ricardo, Nelson, Melli, Arzu (69′ Juanma), Vega, Aurelio, Juande (52′ Monzon), Emana (60′ Rivera), Damia, Gonzalez, Oliveira.  Buts: Higuain (6′), Huntelaar (15′), Huntelaar (24′), Oliveira (30′), Raùl (36′), Raùl (42′), S.Ramos (45′). écrit  

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires