Le Real massacre Valladolid 7-0 au Bernabeu

7-0… Le score est sans appel… Le Real Madrid a frappé fort dimanche soir face à Valladolid au Santiago Bernabeu. Comme l’a mentionné Ramon Calderon après le match, ce Real est une véritable machine à gagner. Grâce à cette éclatante victoire, les hommes de Bernd Schuster comptent désormais huit points d’avance sur ceux de Frank Rijkaard. De plus, il faut signaler que les sept buts ont été inscrits… sans Ruud Van Nistelrooy, blessé avec son équipe nationale. Mais la classe de Guti, qui a fabriqué cinq buts et en a inscrit deux autres, a permis à Raul (par deux fois), Baptista, Robben et Drenthe d’atomiser le pauvre promu.Pourtant, rien ne laissait présager une telle fête avant la rencontre. En effet, le Real Madrid a du mal avec les équipes promues cette saison. La défaite à Almeria le week-end dernier et les matchs nuls à Murcia et  Valladollid  dans la première partie de la Liga n’annonçaient rien de bon. Surtout quand on sait que Bernd Schuster ne pouvait pas compter sur son prolifique buteur Ruud Van Nistelrooy et sur son milieu de terrain travailleur Wesley Sneijder. Par conséquent, Casillas occupe les buts, Salgado, Ramos, Cannavaro et Marcelo le défendent, Gago, Guti et Robinho se placent au milieu, et Baptista épaule Raùl, seul à la pointe de l’attaque.Pourtant, Valladollid a livré trente excellentes premières minutes. Mais après une énorme occasion de Llorente dès la première minute de jeu, Baptista ouvre le score à la huitième. Bien servi par Guti dans le grand rectangle, ‘la Bestia’ conclut du plat du pied une course impressionnante. Après une demi heure de domination des visiteurs, le festival madrilène va commencer. A la suite de la blessure de Robinho en début de partie (il est remplacé par Drenthe, sera absent de dix à quinze jours et manquera le quart de finale aller de la Ligue des Champions face à l’AS Rome), Guti prend les commandes du jeu du Real Madrid. A quinze minute de la pause, un magnifique une deux réalisé à toute vitesse entre le ‘7’ et le ’14’ permet à Raùl de dribbler Asenjo et d’alourdir le score. Deux minutes plus tard, Guti envoie une louche magistrale à Arjen Robben. Lancé à toute allure sur son flanc gauche, le Néerlandais volant trompe magistralement le portier adverse du plat du pied.Il a fallu attendre peu de temps pour assister au quatrième but de la soirée. A la 37ème, Asenjo fauche littéralement Julio Baptista dans le grand rectangle. Le penalty est indiscutable et est transformé par Raul avec sang froid. Les joueurs de Valladolid ne s’en remettent pas. Et ils ne sont pas au bout de leur peine. Avant la mi-temps, Drenthe prend le rôle de Guti et envoie une passe somptueuse au ’14’. Seul devant le gardien, Guti prend son temps et décroche un boulet de canon qui se loge dans la lucarne. Après avoir réalisé une très bonne première période, Valladolid est mené 5-0…Les deux équipes se seraient bien passées de la deuxième mi-temps. Assuré d’empocher les trois points, Schuster donne du repos à son grand défenseur Sergio Ramos et fait monter au jeu Mahamadou Diarra. Le match baisse inévitablement en intensité, mais le Real Madrid parvient à inscrire deux buts supplémentaires, dont une oeuvre d’art de Guti. Bien servi par Baptista, il envoie en un temps une frappe exceptionnelle qui perfore la lucarne d’Asenjo. Quelques instants plus tard, il réalise une nouvelle passe magistrale pour Drenthe. Le jusqu’auboutisme du jeune Néerlandais lui permet d’inscrire le septième et ultime but de la soirée.En toute logique, le Bernabeù réserve une ovation à ses onze artistes. La Liga est loin d’être jouée, mais si les Merengues continuent à impressionner de la sorte, elle prendra rapidement une couleur madrilène… Fiche technique:Real Madrid: Casillas, M.Salgado, S.Ramos ( 57′ Diarra), Cannavaro, Marcelo, Gago (73′ Soldado), Guti, Robinho (12′ Drenthe), Baptista, RaulValladolid: Asenjo, Marcos, G.Calvo, Rafa, P.Lopez, A.Rubio, Dorado, Capdevila (58′ Oscar Sanchez), Sisi (74′ Sesma), Victor (45′ Borja), LlorenteButs: Baptista (8′), Raul (30′), Robben (32′), Raul (38′), Guti (43′), Guti (61′), Drenthe (79′)écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires