Le Real Madrid sera leader une semaine de plus

Le Real Madrid restera leader une semaine de plus grâce à sa victoire sur le Deportivo La Corogne dimanche soir au Santiago Bernabéu. Les madrilènes ont dû renverser la vapeur et réagir après l’ouverture du score de Xisco dès la première minute de jeu. Van Nistelrooy égalisera quelques instants plus tard sur penalty. Mais les hommes de Schuster livreront un match peu convaincant et soufreront énormément pour l’emporter. Ce sont les deux capitaines Raul et Guti qui devront s’en charger. Deux magnifiques passes du ’14’ permettront au capitaine et à Robinho d’inscrire les deuxième et troisième buts de la soirée. Le Real l’emporte 3-1 et s’installe dans le fauteuil de leader. Comme en Ligue des Champions, les blessures ont obligé Bernd Schuster à aligner une défense peu convaincante. Si Sergio Ramos et Marcelo sont excellents sur les flancs, la défense centrale formée par Metzelder et Salgado ne séduit personne et n’a strictement rien à voir avec la paire Cannavaro-Heinze. Guti et Gago sont placés au centre, épaulés par Robinho et Higuain sur les flancs. Saviola et Van Nistelrooy occupent l’attaquemerenge. Dès le coup de sifflet initial, Metzelder a une nouvelle fois démontré qu’il est trop lent pour défendre au Real Madrid. Sergio se joue de l’Allemand et Xisco termine le travail d’une bonne frappe que Casillas ne peut arrêter. Comme face à l’Espanyol la semaine dernière, Madrid encaisse en tout début de match par manque de concentration. Mais cette fois, le Real ne tarde pas à réagir. A peine cinq minutes plus tard, Van Nistelrooy est clairement mis à terre par Guardado dans le grand rectangle. Le pénalty est indiscutable et le Néerlandais ne tremble pas. Egalisation. Le Bernabeu respire. Ensuite, la possession du ballon est madrilène mais inutile. Bien organisé, le Deportivo se montre bien plus dangereux dans les phases offensives. Mais le match est sérieux et ennuyeux: il faudra attendre la seconde période pour voir de réelles occasions de but. Dès le retour des vestiaires, Wesley Sneijder remplace un Gonzalo Higuain trop timide. Quelques instants plus tard, Raul fera de même et prendra la place de l’invisible Saviola. L’attaquant argentin n’a pas su profiter de l’opportunité offerte par Bernd Schuster. Riki aurait pu doubler la mise en milieu de seconde période si Marcelo n’avait pas dégagé le ballon sur sa ligne. Robinho lui répond avec une superbe frappe qui s’écrase sur la transversale. Il faudra attendre le dernier quart d’heure pour voir le Real prendre l’avantage. Guti envoie un superbe ballon à son capitaine. Raul manque son contrôle, Van Nistelrooy récupère la balle, la remet au ‘7’ qui inscrit son quatrième but en Liga. La peine est lourde pour le Depor… Et elle s’alourdit encore à dix minutes du coup de sifflet final suite à l’expulsion méritée de Sergio, qui reçoit un deuxième carton jaune pour un tacle violent sur Guti. Mais le ’14’ n’en est pas troublé et livrera un dernier ballon majestueux à Robinho. Le Brésilien clôture le score: 3-1. L’ampleur du résultat ne reflète pas du tout ce qu’il s’est réellement passé dans l’antre du Real Madrid. Les hommes de Schuster ont dû batailler ferme pour l’emporter. Deux éclats de génie de Guti leur ont permis de renverser la vapeur. Mais l’essentiel est sauvé: le Real reste leader. Fiche technique Real Madrid : Casillas, Sergio Ramos, Salgado, Metzelder, Marcelo, Gago, Guti, Robinho (Balboa 90′), Higuain (Sneijder 45′), Saviola (Raul 64′), Van Nistelrooy Deportivo La Coruña: Aouate, Manuel Pablo, Adrian Lopez, Collocini, Felipe Luis, Verdu, Guardado, De Guzman (86′ Taborda), Juan Rodriguez (72′ Bodipo),  Sergio, Xisco (60′ Riki) Buts: Xisco (1′), Van Nistelrooy (7′), Raul (78′), Robinho (88′)

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires