Le Real Madrid ouvre ce soir la Ligue des Champions

Si l’équipe de rêve imaginée par Florentino Pérez n’a pas encore atteint la fluidité de jeu exceptionnelle du Barça, elle fait déjà preuve d’un incroyable niveau d’efficacité. Sans réellement briller, les hommes de Pellegrini ont emporté leurs deux premières rencontres face au Deportivo La Coruña (3-2) et à l’Espanyol Barcelone (0-3). Les principaux détracteurs du projet néo-galactique ne se lassent pas de déclarer, avec raison, qu’il ne suffit pas d’additionner des talents pour créer une équipe compétitive. Cependant, ce collectif madrilène, toujours en rodage, laisse présager que des belles choses se dérouleront du côté de la Maison Blanche au cours de cette saison 2009-2010.Les faits parlent d’eux-mêmes. Au cours de la première rencontre officielle de la saison, Madrid a dû lutter pour venir à bout des Galiciens. Quel que soit son état de forme, le Depor donne chaque année énormément de fil à retordre aux Madrilènes. Cette fois-ci, ils ont répondu présent. Le premier à s’illustrer est le mythique capitaine Raùl, qui ouvre le score suite à une splendide action entre Kaka et Benzema. Comme un symbole, le ‘7’ ouvre le bal 2009-2010, démontrant par un but qu’il n’abandonnera si facilement sa place de titulaire. Les deux autres réalisations de la soirée sont à mettre à l’actif de Cristiano Ronaldo (sur pénalty) et de Lassana Diarra, d’une somptueuse frappe lointaine. En quelques mois, le Français s’est imposé comme le véritable patron de l’entrejeu madrilène. Alors que son transfert avait créé une légère polémique en janvier dernier, ‘Lass’ fait désormais l’unanimité, luttant inlassablement devant la défense de Madrid. Autant doué dans la récupération que dans la distribution, Lass Diarra semble infatigable. Seul point d’orgue de la soirée: le Real a encaissé deux buts. Il faut cependant noter que deux titulaires indiscutables manquent toujours à l’appel. Sergio Ramos vient à peine de se remettre de sa blessure (et devrait faire son retour dans les prochains jours), et Pepe doit encore affronter quatre matches de sanction en conséquence de son agression sur Casquero (Getafe) il y a maintenant 146 jours.Samedi dernier, Pellegrini surprend tout le monde en laissant Raùl, Cristiano et Lassana Diarra sur le banc avant d’affronter l’Espanyol Barcelone. L’entraîneur l’avait annoncé à maintes reprises: il effectuera énormément de rotations cette année, afin de maximiser les chances d’être performant dans les trois compétitions. Le banc madrilène a répondu aux attentes à Barcelone. Il convient cependant de signaler que les remplaçants n’étaient pas n’importe qui… Raùl, qui devra s’habituer à débuter davantage de rencontres sur la touche cette saison, a été remplacé par Gonzalo Higuaín, le meilleur joueur et meilleur buteur des merengues la saison dernière. Loin de se vexer, le capitaine prend cette position avec philosophie, et n’a pas cessé d’encourager ses coéquipiers au cours de la rencontre. Cristiano et Lass ont quant à eux laissé leur place à Guti et Esteban Granero. On ne présente plus le premier: le ’14’ est l’un des madrilènes les plus doués, mais ses sautes d’humeur et l’inconstance de ses performances posent problème. Face à l’Espanyol, il a étalé sa classe, endossant à lui seul le rôle de créateur dans les rangs du Real. Le pirate Granero est quant à lui un joueur un or, racheté à Getafe pour une bouchée de pain. Auteur du premier but de la rencontre, il aura plus que certainement son mot à dire cette saison.Mais le grand artisan des deux premières victoires madrilènes est sans aucun doute la recrue la plus modeste: Ricardo Kaka. Le niveau de jeu affiché par le Brésilien au cours de ces deux rencontres est tout simplement exceptionnel. Samedi soir, il n’a pas arrêté de déstabiliser ses adversaires, et a offert les deux premiers buts sur un plateau à ses coéquipiers. Sur le premier, il offre un ballon de but à Granero suite à un une-deux de grande classe. Le pirate n’avait plus grand chose à faire, et a déclaré après la rencontre: « ma connection avec Kaka est excellente, nous nous entendons très bien ». Cela se voit sur le terrain. En deuxième période, Kaka a réalisé la plus belle action de cette deuxième journée de championnat. D’un crochet magistral, il élimine le défenseur catalan et sert majestueusement Guti, qui n’a plus qu’à allumer Kameni pour porter le score à 0-2. Si le jeu déployé par Madrid n’est pas encore flamboyant, Kaka incarne déjà à lui seul un spectacle inégalable. Entré en cours de jeu, Cristiano Ronaldo a inscrit le troisième but de la soirée sur un superbe service de Guti. Critiqué pour la sobriété de ses performances, l’astre portugais a tout de même inscrit deux buts en deux rencontres. Son problème majeur est le suivant: son transfert à tellement fait de bruit que les attentes sont démesurées. Objectivement, Cristiano Ronaldo a réalisé deux matches de bon niveau, mais n’a pas encore réalisé les merveilles que tout le monde attend de lui. Les supporters madrilènes espèrent que ce n’est qu’une question de temps…Mardi soir, Pellegrini et ses hommes devront confirmer leur bonne entame de la saison avec le début de la Ligue des Champions face à Zurich. Attention à ne pas sous-estimer l’adversaire…écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires