Le Real Madrid battu en Coupe du Roi !

Après un mois et treize jours sans connaître la défaite, le Real Madrid s’est incliné sur le terrain de Mallorque en huitièmes de finale de la Copa del Rey. Le Real Mallorca s’est imposé deux buts à un sur sa pelouse, prenant ainsi une légère option sur la qualification. Les madrilènes devront réagir la semaine prochaine au Santiago Bernabeù.Alors que l’on s’attendait à une formation remplie de remplaçants, Bernd Schuster aligne une équipe qui pourrait tout à fait être titulaire en Liga. Il est vrai que les blessures de Robben, Metzelder, Heinze et Soldado ont obligé l’entraîneur allemand à utiliser quelques uns de ses titulaires indiscutables: Dudek dans les buts, Salgado, Ramos, Pepe et Torres en défense, Gago, Guti et Sneijder au milieu, Raùl , Robinho et Higuain en attaque.Dès les premiers instants de la partie, Mallorque affiche clairement sa volonté de mener les débats. Après quelques flagrantes occasions de but, Trejo ouvre le score d’un coup de tête sur corner. Mais la joie des joueurs et des supporters locaux est de courte durée. A peine trente seconde après l’ouverture du score, Gonzalo Higuain égalise d’une volée magistrale en pleine lucarne. Souvent critiqué pour son manque de réalisme à l’heure de concrétiser ses occasions, l’attaquant argentin a prouvé qu’il avait lui aussi un énorme potentiel. A vingt ans, il faut simplement lui laisser un peu de temps. Les dirigeants madrilènes placent énormément d’espoir dans ‘Pipita’ Higuain pour le futur de la Maison Blanche.Mais malgré cette égalisation, la prestation du Real Madrid reste fort grise… Méconnaissables, les hommes de Schuster se font dominer dans toutes les phases de jeu et n’apportent que très rarement le danger devant les buts de Moya. Inévitablement, Mallorque reprend l’avantage en début de seconde période grâce à un joli but d’Arango.Le score aurait pu être plus sévère sans quelques belles interventions de Dudek, mais surtout si l’arbitre avait sifflé deux penaltys flagrants dans le grand rectangle madrilène. En milieu de seconde période, Javier Saviola rate l’immanquable devant le but presque vide. Le manque de confiance de l’attaquant est flagrant. Presque invisible à chaque montée au jeu, il manque toutes les opportunités de convaincre son entraîneur… Schuster fait également monter Balboa à la place de Sneijder, mais le jeune madrilène se blesse dix minutes plus tard. En larmes, le canterano laisse sa place à Royston Drenthe.Le score ne bougera plus, Mallorque s’impose logiquement 2-1 sur son terrain. Les Merengues devront nettement s’améliorer la semaine prochaine à Madrid s’ils espèrent encore se qualifier.Real Mallorca: Moya, Hector, Ballesteros, Ramis, Fernando Navarro, Varela, Basinas, Borja Valero, Tuni (Jonas 61′), Trejo (Arango 37′), Victor (Ibagaza 77′)Real Madrid: Dudek, Salgado, S.Ramos, Pepe, Torres, Gago, Guti, Sneijder (Balboa 65′ et Drenthe 76′), Robinho, Raùl (Saviola 67′), HiguainButs: Trejo (32′), Higuain (24′), Arango (49′)écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires