Le Real Madrid assure avant le Clasico (0-2)

Le Real Madrid s’est calmement imposé 0-2 sur la pelouse du Racing de Santander, grâce à des buts des inévitables Cristiano Ronaldo (23′) et Gonzalo Higuaín (76′). Après ce match sans histoire et sans spectacle, Manuel Pellegrini et ses hommes peuvent désormais sereinement préparer le grand Clasico de la semaine prochaine. Après 12 victoires consécutives, 15 victoires en 15 rencontres au Bernabéu, exactement 100 buts au compteur cette saison (dont 51 inscrits par la formidable paire offensive Ronaldo-Higuaín), le Real Madrid n’a pas de raison de craindre le Barça. Mais l’effectif de Guardiola reste le meilleur au monde, et possède toutes les qualités requises pour faire descendre les madrilènes de leur nuage. La bataille s’annonce rude.Mais le message de dimanche soir était clair: « Interdiction de penser au Barça. Si le Real ne s’impose pas à Santander, le résultat du Clasico sera inutile ». Pellegrini le sait, mais doit tout de même faire face aux absences de Xabi Alonso et Sergio Ramos, suspendus, et d’Ezequiel Garay, Ricardo Kaká et Karim Benzema, blessés. Le onze initial est d’ailleurs inédit, avec Christoph Metzelder titulaire au centre de la défense aux côtés d’Albiol, Arbeloa et Marcelo. L’Allemand n’avait plus foulé un terrain de jeu depuis l’Alcorconazo. Dans l’entrejeu, il faut presque remonter au temps de Fabio Capello pour se souvenir de la présence du duo Fernando Gago – Mahamadou Diarra. Les bonnes performances de l’Argentin sont récompensées par un troisième match consécutif en tant que titulaire. Quant au Malien, sa titularisation est une surprise, surtout quand on sait que Lassana Diarra est remis de sa blessure. Le mystère plane toujours autour de la situation du Français, qui semble avoir disparu des plans de Pellegrini. Devant, le quatuor traditionnel Van der Vaart-Granero-Ronaldo-Higuaín est en place. En face, l’attention était presque exclusivement concentrée sur la nouvelle recrue madrilène Sergio Canales.Durant l’ensemble de la rencontre, cette équipe inédite alignée par ‘El Ingeniero’ a été loin de livrer un spectacle qui restera dans les annales, mais les ‘oubliés’ ont eu le mérite de démontrer qu’ils peuvent avoir un rôle à jouer en cette fin de saison. Christoph Metzelder, écarté depuis la catastrophique élimination en Copa del Rey, n’a pas fait la moindre erreur face à Santander. Quant à Gago et Diarra, personne n’est réellement parvenu à les passer samedi soir.Le match n’a aucune saveur et n’est animé que par la rigueur défensive des deux équipes. La meilleure occasion est à mettre à l’actif de Sergio Canales. Casillas repousse des pieds une belle passe en profondeur vers l’ex-Anderlechtois Mémé Tchité, le ballon arrive dans les pieds du jeune prodige espagnol qui tente le geste parfait. Mais son lob passe à quelques centimètres du poteau. « Je l’ai vue dedans », déclarait le jeune Canales à l’issue de la rencontre. Côté madrilène, la situation sera débloquée par l’inévitable Cristiano Ronaldo. A l’issue d’une chevauchée sur son côté gauche, le Portugais est clairement crocheté par Moratón dans le grand rectangle. Pénalty indiscutable. Ronaldo ne pardonne pas et ouvre le score.Plus ne rien ne se passe jusqu’à la 76ème minute. Entre-temps, aucune des deux équipes ne s’est réellement livrée. Avec ses joueurs dans la lune, Madrid a joué avec le feu, mais est parvenue à ne pas se brûler les ailes à une semaine du Clasico grâce à l’apathie des acteurs locaux. A un quart d’heure de la fin, Gonzalo Higuaín donne de l’air aux siens en portant le score à 0-2. Auteur d’un superbe appel, il hérite d’une passe prodigieuse de Guti, entré en cours de jeu, pour se présenter seul face à Coltorti et pousser le ballon au fond avec sang froid. Un but typique de la part de ‘Pipita’, qui a déjà 24 réalisations à son compteur. En fin de rencontre, le Real aurait pu alourdir l’addition. Mais la frappe de Guti s’écrase sur la transversale, et Cristiano Ronaldo, magistralement servi par Higuaín, envoie le ballon au dessus.0-2 score final. Statu quo en tête du classement, toujours dominé par Madrid. Le Clasico de la semaine prochaine permettra d’en savoir davantage quant au possible vainqueur du Championnat.   Fiche techniqueRacing Santander: Coltorti, Pinillos, Torrejón, Moratón, Christian, Colsa, Diop, Munitis (66′ Serrano), Arana (80′ Lacen), Canales et Tchité (66′ Iván Bolado). Real Madrid: Casillas, Arbeloa, R.Albiol, Metzelder, Marcelo, Gago, M.Diarra, Granero (60′ Guti), Van der Vaart (72′ Raúl), Ronaldo et Higuaín (89′ Marcos Alonso).Buts: Ronaldo (23′) et Higuaín (76′)Guillaume Delle Vigne

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires