Le Real fait le boulot à Jerez (0-3)

Le Real Madrid a rempli son devoir en s’imposant 0-3 sur le terrain de Xérez. Les hommes de Pellegrini ont mis le temps à trouver la faille, mais un but d’Arbeloa à la 64ème leur a permis de débloquer la situation. Une fois devant, Madrid a accéléré et un doublé de Cristiano Ronaldo (sur deux assists de Kaká) a définitivement scellé le sort des joueurs de Jerez. L’équipe locale s’est pourtant révélée être un digne rival, résistant fermement aux assauts madrilènes durant une bonne partie de la rencontre. Mais en seconde période, il n’y avait plus qu’une seule équipe sur le terrain: la victoire merengue est amplement méritée et permet au Real de se placer provisoirement à deux points du Barça.A l’heure d’affronter cette rencontre, Pellegrini opte pour un onze similaire à celui qui l’a emporté 3-0 face à l’Espanyol: Casillas dans les buts, Arbeloa, Ramos, Garay et Marcelo en défense, Lassana Diarra, Xabi Alonso et Granero au milieu, devant le triangle offensif formé par Kaká, Ronaldo et Higuaín. Cristiano Ronaldo faisait son grand retour après sa suspension de deux matches due à son expulsion face à Málaga. Le Portugais mourrait d’envie de retrouver les terrains de jeu, et cela s’est vu durant l’ensemble de la soirée. La grande majorité des occasions madrilènes sont passées par ses pieds: en première période, il crée quatre flagrantes occasions de but. Deux d’entre elles sont stoppées par Renan, une troisième sort du cadre, et la dernière, de la tête, heurte la transversale. De son côté, Esteban Granero est également à deux doigts d’ouvrir le score, mais sa frappe puissante est également détournée par le portier local. Notons qu’un pénalty aurait dû être sifflé pour une faute sur « El Pirata » dans le cours de cette première période, mais l’arbitre était mal placé. Quoi qu’il en soit, Jerez a fièrement tenu tête au Real Madrid, se créant même deux belles occasions par l’intermédiaire de Momo, mais l’attaquant a deux fois manqué le cadre. 0-0, score à la pause.Ce match était crucial, car une victoire permettait aux madrilènes de s’endormir à deux points du Barça, et de mettre la pression sur le leader catalan avant son duel de haut vol face à l’Atletico Madrid. Et les hommes de Pellegrini le savaient. C’est pourquoi ils ont continué à contrôler les débats en seconde période, et leurs adversaires ont fini par souffrir au niveau physique et par baisser l’intensité de leur jeu. Pourtant, malgré la domination de Madrid, le marquoir ne bougeait pas. Il convient de signaler qu’un nouveau pénalty aurait pu être sifflé par Turienzo pour une main locale dans le grand rectangle.La libération surviendra des pieds d’Alvaro Arbeloa. Alors que les stars offensives du Real n’arrivaient pas à trouver la faille, c’est le latéral droit espagnol qui, bien lancé par Xabi Alonso, se présente seul face à Renan et ouvre le score avec le calme d’un véritable avant-centre. Si Jerez a eu du mal à entamer la seconde période, ce but a noyé tous leurs espoirs, et les joueurs de Gorosito disparaissent littéralement de la rencontre. A peine six minutes plus tard, Cristiano Ronaldo alourdit le score en envoyant de la tête un beau centre de Kaká dans les buts de Renan. Le ballon est remis en jeu et est immédiatement récupéré par les madrilènes. Une minute après le 0-2, Kaká fait preuve d’une combativité remarquable, se relevant dans le grand rectangle à quelques mètres du gardien, servant ensuite parfaitement Ronaldo qui n’a plus qu’à envoyer le ballon au fonds. A 0-3, le match est définitivement plié, et Pellegrini peut réaliser les changements nécessaires pour préserver son effectif avant d’affronter Lyon en Ligue des Champions: Raúl, Mahamadou Diarra et Royston Drenthe entrent à la place d’Higuaín, Xabi Alonso et Kaká. Les vingt dernières minutes sont anecdotiques, même si le Real aurait pu alourdir le score lors d’une belle occasion de Granero, bien détournée par Renan, et sur une frappe de Drenthe, sauvée sur la ligne de but par Redondo. 0-3, score final.Cette victoire permet à Madrid de mettre le FC Barcelone sous pression, et surtout de préparer sereinement le choc de mardi soir face à l’Olympique Lyonnais pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.    Fiche technique Jerez: Renan, Redondo, L.Gioda, Aythami, Casado, Moreno (74′ Alustiza), Keita, V.Sánchez, Momo, C.Calvo (73′ Abel) et Bermejo (79′ Antoñito).  Real Madrid: Casillas, Arbeloa, S.Ramos, Garay, Marcelo, L.Diarra, X.Alonso (72′ M.Diarra), Granero, Kaká (75′ Drenthe), C.Ronaldo, Higuaín (66′ Raúl).  Buts: Arbeloa (64′), C.Ronaldo (71′), C.Ronaldo (72′)Guillaume Delle Vigne 

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires