Le Real cartonne avant la trêve hivernale (6-0)

Le Real Madrid a clôturé l’année 2009 de la meilleure des manières, en infligeant une goleada 6-0 à la pauvre équipe de Saragosse, qui se débat parmi les postes de reléguables. Un doublé d’Higuaín, dont un but magistral, un autre doublé de Van der Vaart, auteur d’un match exceptionnel, et des buts de Cristiano Ronaldo et de Benzema ont permis à l’équipe de Manuel Pellegrini de célébrer les fêtes avec le sourire. « Je ne sais pas si cette rencontre était parfaite, mais en tout cas, c’est la ligne à suivre pour la suite de la saison », déclarait l’entraîneur chilien à la fin de la rencontre.L’équipe alignée face à Saragosse était plutôt traditionnelle, avec l’unique nouveauté de Mahamadou Diarra dans la zone de récupération pour faire face à la suspension de Xabi Alonso. Derrière lui se trouvaient Casillas, Sergio Ramos, Garay, Raúl Albiol et Arbeloa. Le milieu était quant à lui composé de Lassana Diarra, Marcelo et Rafael Van der Vaart, posté juste devant Cristiano Ronaldo et Gonzalo Higuaín. Le onze choisi par Manuel Pellegrini a enchanté les supporters, livrant des phases de jeu d’une fluidité exceptionnelle. Certes, le rival n’était pas de taille, mais cela ne doit pas entacher la sublime prestation merengue. Cette équipe ne fait que grandir, et l’Europe ne peut que le constater. Comme le déclarait Rafael Benitez cette semaine: « En mars, le Real Madrid pourrait être imbattable »…Trois minutes. C’est ce qu’il a fallu à ‘Pipita’ Higuaín pour ouvrir le score. Superbement servi par Marcelo, l’Argentin décroche une belle frappe du pied gauche qui mystifie López Vallejo. Le Real mène immédiatement au score grâce à un nouveau but de son jeune prodige, qui semble s’améliorer de match en match. Quelques instants plus tard, Marcelo réitère sa passe de but, mais change de destinataire. C’est au tour de Rafael Van der Vaart de récupérer le ballon dans le grand rectangle et de réaliser la même frappe que son coéquipier quelques instants plus tôt. Le pied gauche du Néerlandais ne pardonne pas, López Vallejo n’a pas retenu la leçon. Il ne faudra que trois minutes à ‘Rafa’ pour inscrire le doublé, profitant d’une erreur d’Ayala sur un centre de Ramos. Van der Vaart envoie en un temps le ballon au fond des filets et laisse exploser sa joie. Longtemps écarté des terrains de jeu, il semble avoir récupéré la confiance de son entraîneur, et remplace à merveille le maître à jouer Kaká, qui le relèguera pourtant au banc de touche dès son retour.Le quatrième but surviendra quelques minutes avant la pause. Plus exactement à la 34ème, instant choisi par Gonzalo Higuaín pour réaliser le chef d’œuvre de la soirée. ‘Pipita’ repère un ballon qui tombe du ciel, réalise une sorte de sombrero sur son défenseur et reprend de volée pour envoyer la sphère au fond des filets de l’impuissant López Vallejo. Tout simplement exceptionnel.Lors du retour des vestiaires, le Real Madrid continue son festival face à une équipe désespérée. A la cinquantième sonne l’heure du récital Ronaldo. Le Portugais est bien servi par Marcelo (qui est impliqué dans son troisième but de la soirée) au deuxième poteau, contrôle parfaitement le cuir avant de ridiculiser Paredes, Pavon et Lopez Vallejo. A 5-0 au marquoir, il est normal que le rythme de la partie baisse quelque peu en intensité. Pellegrini fait tourner l’effectif en faisant monter Benzema, Raúl et Granero à la place de Van der Vaart, Higuaín et Marcelo. Motivé par son excellente prestation face à Valence, Karim Benzema marque le sixième but de la soirée le jour de son anniversaire. Bien lancé en profondeur, il élimine d’un joli crochet son défenseur avant de frapper du gauche. Impuissant, le portier de Saragosse ne peut que regarder son ballon se glisser dans le petit filet.Avec cette magnifique victoire, le Real Madrid peut se reposer l’esprit tranquille. En cette fin d’année, Manuel Pellegrini semble avoir trouvé la formule gagnante. A deux petits points de l’incontestable leader Barcelone, Madrid prend la tête d’un autre classement: celui de l’équipe la plus prolifique devant les buts adverses. Avec 40 réalisations en quinze rencontres (contre 36 pour le Barça), Pellegrini et ses hommes annoncent la couleur pour la suite de la saison. Du côté de Madrid, le rêve est de nouveau permis.Fiche technique Real Madrid: Casillas, S.Ramos, R.Albiol, Garay, Arbeloa, M.Diarra, L.Diarra, Marcelo (62′ Benzema), Van der Vaart (72′ Granero), C.Ronaldo, Higuaín (62′ Raúl)Saragosse: L.Vallejo, Paredes, Ayala, Pavon, Diogo, Ander, Ponzio, Aguilar (64′ J.Lopez), Lafita, Pennant (86′ Braulio), Arizmendi (64′ Ewerthon)Buts: Higuaín (3′), Van der Vaart (26′), Van der Vaart (29′), Higuaín (34′), C.Ronaldo (50′), Benzema (71′)écrit

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires