Le meilleur Barça est de retour (2-0) !

Excellente soirée pour le FC Barcelone qui a gagné au Camp Nou contre l’Athletic Bilbao et repris des points d’avance sur le Real Madrid, tenu en échec au Bernabeu face à l’Atlético Madrid.Après la qualification pour la finale de la Coupe du Roi, obtenue mercredi soir sur la pelouse de Majorque, la rencontre de ce week-end face à l’Athletic Bilbao en championnat avait une saveur particulière puisque, le 13 mai prochain, ce sont ces mêmes Basques que les Catalans retrouveront en finale au stade Mestalla de Valence. Mais avant de penser à ce rendez-vous, l’équipe de Pep Guardiola devait relever la tête en Liga. Sans victoire depuis un mois, le Barça venait d’essuyer deux défaites consécutives en championnat, contre l’Espanyol et l’Atlético, ce qui a permis au Real Madrid de réduire l’écart au classement.A l’heure de former son onze titulaire, Guardiola ne croulait pas sous les possibilités, quatre défenseurs étant forfaits pour le match : Milito et Abidal étaient blessés ; Daniel Alves purgeait sa sanction pour accumulation de cinq cartons jaunes ; et Martin Caceres était suspendu pour avoir récolté un carton rouge lors de la dernière journée à Vicente Calderón. Puyol allait donc jouer à droite et Silvinho à gauche, tandis que la paire Piqué-Marquez occupait l’axe central. Au milieu, on retrouvait Touré, Xavi et Iniesta ; et en attaque l’inséparable trio Henry – Eto’o – Messi.Busquets montre le cheminLe Barça commençait bien la rencontre en essayant d’imposer rapidement son autorité. Très présents, les joueurs catalans ne laissaient pas respirer leurs adversaires et voulaient donner du rythme à la rencontre, notamment en pressant haut.C’est donc très logiquement que les Barcelonais étaient les premiers à ouvrir la marque. Au quart d’heure de jeu, Xavi bottait un coup-franc depuis le côté gauche et trouvait Sergio Busquets dans la surface. Le timing du milieu de terrain espagnol était impeccable et, de la tête, le canterano envoyait le ballon au fond de la cage de Gorka (1-0).Messi fait le breakBarcelone avait pris confiance et dominait la rencontre. En occupant bien l’espace, les Barcelonais créaient du jeu et, au niveau des statistiques, étaient loin devant à la possession du ballon.A la demi-heure de jeu, Andres Iniesta permettait à son équipe de faire le break. Bousculé par Gurpegi alors qu’il entrait dans la surface, l’international espagnol, titulaire pour la deuxième fois depuis son retour de blessure, obligeait l’arbitre à siffler penalty. Lionel Messi prenait ses responsabilités et transformait avec aisance la sanction suprême : 2-0. Et le Barça aurait pu augmenter son avance avant la pause mais ni Messi, parti dans une chevauchée dont lui seul à le secret, ni Eto’o, qui a tenté une retournée suite à un centre de Puyol, n’est parvenu à conclure.Ils ont tout essayé…Le Barça n’avait pas plus de réussite en début de seconde période. Et pourtant, c’est bien une avalanche d’occasions qui s’est produite sur le but de Gorka, qui par miracle n’a pas encaissé. Entre un tir sur le poteau d’Iniesta, une tête cadrée d’Eto’o au second poteau, un possible penalty sur Messi ou encore une flopée de tentatives depuis le petit rectangle sur corner, le Barça manquait de tuer définitivement le match.A la 65ème minute, Samuel Eto’o tentait sa chance pour la nième fois mais sa reprise était renvoyée par la transversale. Dix minutes plus tard, Thierry Henry n’était pas plus chanceux puisque son tir passait quelques millimètres à droite du poteau de Gorka…Les Catalans ont, jusqu’au bout, tenté d’inscrire un troisième but. Mais les filets de Gorka devaient être bénis car sur la dizaine d’opportunités qu’a eue le Barça en seconde mi-temps, aucune n’a finie au fond. Eto’o, à trois minutes du terme, a même envoyé une seconde frappe sur le poteau…2-0, le tarif est donc léger pour Bilbao, qui aurait pu repartir du Camp Nou avec une goleada à son encontre. Mais la soirée reste excellente pour Barcelone, qui creuse à nouveau l’écart avec son dauphin madrilène. Tenu en échec à domicile par l’Atlético (1-1), le Real est à six points du Barça au classement. La seule mauvaise nouvelle de ce samedi est la blessure de Puyol, sorti en fin de match. Le capitaine du Barça sera absent pendant trois semaines.Match capital ce mercrediLe Barça va aborder cette semaine un moment décisif de sa saison puisqu’il rencontrera mercredi soir l’Olympique Lyonnais au Camp Nou (20h45) pour le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Tenus en échec à Gerland lors du match aller, les Catalans devront assurer leur qualification à domicile face à des Lyonnais qui n’ont rien à perdre.A la suite de cette rencontre déterminante, Barcelone sera en déplacement le week-end prochain du côté d’Almeria. Les Barcelonais clôtureront la 27ème journée de championnat en jouant dimanche soir à 21h00. Le Real jouera la veille à 22h00 contre Bilbao.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires