Le Henry nouveau est arrivé

L’attaquant français, du Barça est en regain de forme depuis le début de la nouvelle année.Un but en huitièmes de finale aller de Coupe du Roi à Séville et trois passes décisives en Liga espagnole, tel est le bilan de Thierry Henry depuis 2008 avec Barcelone. Certes, le Français n’a pas encore trouvé le chemin des buts en championnat d’Espagne cette année. Mais il est de loin plus actif que lors de la première partie de la saison, où il avait pourtant marqué à plusieurs reprises en Liga, en Ligue des champions et en Coupe du Roi. Thierry Henry avait pourtant débuté 2008 comme il avait achevé 2007 : sur le banc de touche. Mais depuis son retour sur le terrain après sa blessure et la trêve hivernale, l’ancien « Gunner » a retrouvé sa verve. Entré en cours de jeu le 05 janvier dernier à Majorque, Henry permet à Eto’o de briller devant son ancien club. Après une fantastique chevauché du jeune Bojan Krkic, ce dernier glisse le cuir à Thierry Henry, qui à son tour remise en arrière pour Samuel Eto’o qui porte le score à deux buts à zéro en faveur du Barça, après une frappe chirurgicale des 25 mètres. Le 9 janvier sur la pelouse du FC Séville, en match comptant pour les huitièmes de finales aller de la Coupe du Roi. Le Guadeloupéen est cette fois-ci à la finition. Après une passe lobée du Mexicain Raphaël Marquez, Henry bat le portier Andalou et ouvre le score pour Barcelone. Ce match s’achève sur le score de parité d’un but partout. Le score vierge au match retour entre les deux formations le 15 janvier dernier au Camp Nou profite à Barcelone. Le club catalan se qualifie pour les quarts de finale, grâce au but marqué à l’extérieur par Thierry Henry au match aller.Le 12 janvier 2008, lors de la venue de Murcie au Camp Nou pour le dernier match de la phase aller de la Liga, c’est la cerise sur le gâteau. Henry ne marque aucun but des quatre inscrits par le Barça, mais il est l’un des grands artisans de la large victoire du club catalan. Après deux déboulés sur le flanc gauche, l’ancien champion du monde adresse un centre millimétré à Bojan, puis un autre à Eto’o, qui n’eurent plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Peu avant ses deux passes décisives, Henry est passé tout près de parachever lui-même un débordement sur le côté gauche. « Depuis son arrivée au Barça, c’est le meilleur match livré par Thierry Henry », ce fût la substance de la déclaration de l’entraîneur Frank Rijkaard à la fin de la rencontre. Le lendemain, la presse espagnole parle même « du Prince Thierry Henry ».Et bien que Barcelonais et Sévillans se séparent sur un score vierge lors de la manche retour de la Coupe du Roi, le Barça est qualifié grâce au but marqué par Henry au match aller.Et depuis le départ d’Eto’o, le 13 janvier dernier pour prendre part à la Coupe d’Afrique des nations au Ghana, Thierry Henry se retrouve leader de l’attaque Azulgrana puisque que le prodige Messi est toujours absent pour blessure et que le magicien Ronaldinho est lui aussi indisponible pour blessure. En l’absence du trio Eto’o – Ronaldinho – Messi, c’est Henry qui aura encore la charge de conduire l’attaque Blaugrana, lors de la venue du Racing Santander, ce week-end en Liga.écrit   

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires