Le Français Diarra signe au Real 

Le Real Madrid a officiellement présenté sa troisième recrue d’hiver, qui n’est autre que le jeune Lassana Diarra. Après avoir convaincu Portsmouth en fin de semaine, les négociateurs madrilènes ont peiné pour trouver un terrain d’entente avec le milieu récupérateur français. Les deux parties sont finalement tombées d’accord dans la soirée de dimanche.Lors de la présentation officielle, Ramon Calderón a qualifié son nouveau joueur comme ‘une excellente solution pour les six mois à venir et pour les quatre prochaines saisons’. Il a également loué la jeunesse et le potentiel de la dernière recrue madrilène. Pour éviter toute comparaison avec Mahamadou Diarra, le Français a décidé de jouer avec le diminutif ‘Lass’ dans son dos. ‘Je ne veux pas qu’on m’appelle Diarra II. Nous sommes deux joueurs différents, c’est pourquoi je préfère inscrire le terme ‘Lass’ sur mon maillot, qui est tout aussi facile à retenir’.Le nouveau joueur du Real refuse également toute comparaison avec son compatriote Claude Makelele, qui avait fait les beaux jours de l’équipe de la capitale espagnole. ‘Je connais bien Makelele, nous avons joué ensemble à Chelsea et en équipe de France. C’est un grand joueur. Mais même si nous avons pas mal de choses en commun, je veux prouver qui est Lassana Diarra dans cette équipe du Real Madrid’.Certains sceptiques critiquent cette nouvelles acquisition, se demandant pourquoi s’enflammer devant un joueur qui n’a pas su s’imposer à Chelsea et Arsenal. A cela, Lassana répond: « J’étais trop jeune à l’époque. Peut-être était-ce trop tôt pour jouer dans des clubs d’une telle envergure. Mais à présent j’ai mûri à Portsmouth, et je suis prêt à évoluer dans un grand club ». « Je suis un lutteur qui récupère beaucoup de ballons, et je le démontrerai à Madrid », a-t-il ajouté avant de conclure: « Une offre du Real ne peut se refuser. C’est un rêve qui se réalise. Je remercie tout le monde pour les efforts réalisés et pour l’accueil qu’on m’a réservé ». Guillaume Delle Vigne     

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires