Le coaching payant de Frank Rijkaard

Buteur, provocateur et percutant, l’avant centre du Barça a été le grand animateur de la finale de la Ligue des champions le 17 mai 2006 à Paris.Dans l’hombre de son coéquipier Ronaldinho et de son vis-à-vis Thierry Henry avant la rencontre, Samuel Eto’o Fils les a ravi la vedette sur le terrain. C’est sous sa menace que le gardien de Arsenal Jens Lehmann est expulsé à la 18e minute de jeu, après l’avoir fauché en position de dernier défenseur alors qu’il filait vers le but. Après un contrôle orienté de l’extérieur du pied droit qui élimine Sol Campbell, Eto’o voit sa frappe du gauche déviée sur le poteau par le deuxième gardien des Gunners Almunia en fin de première mi-temps. Puis marque à l’angle fermé à la 76e minute après une passe lumineuse d’Henrik Larsson. Avec la demi-finale retour contre Milan AC et le quart de finale au Camp Nou face au Benfica, la finale de la Champion’s League au stade de France a permis de voir un Samuel Eto’o tout feu tout flamme. Pour une grande première, ce fût une référence. Il a littéralement illuminé la rencontre.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires