Le champion d’Europe y était presque… (0-0)

Le FC Barcelone méritait beaucoup mieux lors de son déplacement à Milan. Nettement supérieur en deuxième mi-temps, le Barça n’a pas réussi à marquer et repart d’Italie avec 0-0 bien mal payé.Le Barça commençait mieux la rencontre que son opposant italien. Grâce à davantage de présence offensive et une meilleure conservation du ballon, les Catalans se procuraient leur première occasion franche à la 7ème minute de jeu. Titulaire aux côtés de Messi et Henry, Ibrahimovic exploitait mal une passe tranchante de Xavi. Après un bon contrôle, l’attaquant suédois dévissait complètement sa frappe.Quelques instants plus tard, une très bonne tête de Messi était cadrée, mais le Brésilien Julio César captait la tentative de l’Argentin.Après un premier quart d’heure en Blaugrana, le stade Giuseppe Meazza, plein comme un œuf pour cette alléchante affiche, retrouvait des couleurs grâce, notamment, à un excellent Diego Milito. Le frère du malheureux Gabriel, toujours blessé dans les rangs de Barcelone, créait constamment le danger dans le rectangle de Valdés, au point d’effacer Samuel Eto’o, assez muet durant ce premier acte.L’orage passé, le Barça retrouvait un excellent fond de jeu en fin de période et aurait mérité d’inscrire le premier but de la soirée. A la 41ème, Keita était proche d’ouvrir le score mais son tir du droit –son mauvais pied– n’était pas cadré.Sur l’action suivante, Ibrahimovic, qui manque encore d’automatismes, était encore trop court sur une passe de Messi. Ce dernier, à quelques secondes de la fin du temps réglementaire, cadrait une ultime frappe, mais Julio César déviait le ballon en corner.Milan et Barcelone retournaient donc aux vestiaires sans avoir pu faire la différence. Plus en évidence que son adversaire, le Barça avait réalisé une bonne première période, mais péchait dans la finition. Dangereux mais tout aussi inefficace, l’Inter allait devoir montrer plus d’arguments en seconde mi-temps pour inquiéter Valdés.L’Inter n’y était plus…Et c’est justement tout le contraire qu’ont réalisé les hommes de José Mourinho en deuxième période. Repliés en défenses, les Italiens ont passé leur fin de soirée à l’entrée du rectangle, repoussant avec rigueur et attention les nombreux assauts barcelonais.En avoisinant les 70% de possession de ballon, le Barça a réalisé un très bon deuxième acte dans le jeu, mais très mauvais au marquoir. Car malgré leur écrasante domination, les Catalans n’ont pas réussi à marquer un seul but…La faute à l’excellente défense interiste, mais surtout à l’incapacité des hommes de Pep Guardiola à concrétiser leurs occasions. Encore en phase d’adaptation, Ibrahimovic a gaspillé plusieurs occasions cinq étoiles, tandis qu’Henry ne semblait pas jouer à plein régime. Seul Messi pouvait faire la différence individuellement, mais il a parfaitement été freiné par les défenseurs italiens.Le Barça méritait mieuxBarcelone n’a pas non plus été gâté par l’arbitrage à la 72ème et 75ème minute. Ce fut d’abord une main indiscutable de Stankovic en pleine surface qui aurait dû être sanctionnée. « Je l’ai vue depuis mon but », a même déclaré Victor Valdés juste après la rencontre. Ensuite, une obstruction évidente de Samuel sur Henry aurait pu alerter monsieur Stark.Mais les Barcelonais, qui obtiennent quand même un bon résultat pour leur première sortie européenne, ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Clairement supérieur à son adversaire, le Barça a simplement manqué de réalisme. Le match était presque parfait…

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires