Le Brésil obtient une petite victoire à Moscou: 0-1

Le Brésil a battu ce mercredi soir la Russie lors d’un match amical organisé en guise de préparation à la Coupe du Monde 2006. Si les matches amicaux doivent servir de préparation à la Coupe du Monde, on se demande bien ce que Carlos Alberto Parreira, l’entraîneur du Brésil, a appris ce soir. Son équipe a été arracher la victoire en Russie mais la prestation des joueurs sud-américains n’a pas fait sensation. But litigieux du Brésil Il n’aura pas fallu longtemps au Brésil pour tuer le match. Après seulement dix minutes de jeu, une action loufoque permet à Roberto Carlos d’ouvrir le score. Sa lourde frappe est déviée du bras par un Ronaldo hors jeu. Mais l’arbitre joue à l’aveugle et accorde le but. Les faibles espoirs russes dans cette partie étaient déjà réduits à néant. Tranquillisés pour les quatre-vingts minutes restantes, les Brésiliens, il faut le dire, ont plus jouer à la baballe qu’autre chose. Invisible jusqu’à sa sortie en début de seconde période, Ronaldo a été le reflet d’une équipe brésilienne peu ambitieuse et motivée. Conditions météos difficiles Il faut dire que les conditions n’étaient pas au beau jeu. Le grand froid régnant sur Moscou (-13°C) a très certainement découragé les habitués du soleil de Rio. Tous les joueurs de la seleçao étaient en effet habillés d’un énorme col roulé. Seuls les spectateurs, venus en nombre admirer les galactiques au maillot jaune, devaient avoir chaud dans l’enceinte moscovite. Soulignons également que la Russie, qui n’a pas fait un super match non plus, aurait pu revenir à la marque en début de seconde période mais le but a été annulé pour un hors-jeu passif. En fin de match, deux actions importantes sont à noter : à la 86ème minute l’arbitre a évité à Cris un penalty flagrant dans le rectangle brésilien qui aurait pu offrir à la Russie l’égalisation. Enfin, après quatre minutes de temps additionnel, le lyonnais Fred plaça une tête sur un coup franc de Juninho mais la réalisation à été annulée pour hors-jeu. Une bonne 2ème période pour Edmilson La bonne nouvelle de la soirée a été la montée au jeu du joueur du FC Barcelone, José Edmilson. Titulaire avec le Barça, il est monté à la pause en remplacement de Gilberto Silva. A 100 jours de la Coupe du Monde, sa prestation a été bonne au milieu du terrain et on espère qu’il aura sa place en juin prochain en Allemagne. Le grand absent de cette rencontre était bien sûr Ronaldinho Gaucho. Le crack du Barça avait un mot d’excuse puisqu’il souffre physiquement depuis le match face à Saragosse. On devrait néanmoins retrouver Ronnie dès ce samedi face au Deportivo au Camp Nou. Fiche technique

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires