Le Barça tombe devant Chelsea et… Collina !

Le Barça est tombé, mardi soir, sur la pelouse de Stamford Bridge face aux Anglais de Chelsea (4-2). L’erreur arbitrale monumentale de Collina en fin de match aura eu raison des espoirs blaugranas. On le croyait le meilleur du monde, celui qui voit tout, le plus rusé, le seul qui est infaillible. Et bien non, Pierluigi Collina est comme tous les autres, voir pire. A quinze minutes du terme, alors que le Barça était qualifié, l’arbitre Italien accorde le quatrième but de Chelsea dans ce match. Il est signé Terry, de la tête, à la sortie d’un corner. Pourtant, le juge de ligne avait annulé la réalisation anglaise pour une faute flagrante de Carvalho sur le gardien catalan, Victor Valdés. Après discussion avec le juge de ligne, Collina confirme injustement ce qu’il n’a pas vu. Comment le soit disant meilleur arbitre du monde peut-il contredire son propre juge de ligne sur une action de corner? 4-2 pour Chelsea, le FC Barcelone est éliminé de la Ligue des Champions 2004-05, une coupe qui lui résiste depuis maintenant… 13 ans. La déception est très grande dans les rangs catalans. Le match de ce mardi soir s’annonçait pourtant comme une fête pour toute la famille blaugrana et pour les milliers de supporters catalans qui avaient fait le déplacement. Malheureusement, la rencontre ne pouvait pas plus mal commencer. Pendant moins de vingt minutes, le Barça a souffert d’une grave hémorragie défensive : 3-0 en seulement 19 minutes.Gudjohnsen, Lampard et Duff sont les trois bourreaux de ce huitième de finale retour. Il fallait donc une réaction rapide puisque Barcelone, pour se qualifier, était obligé de remonter à 3-2. A la 27è minute, Ronaldinho profita d’un penalty après une main indiscutable de Ferreira dans la surface. Le peine maximale transformée, Barcelone reprit confiance et retrouva son jeu. Dix minutes plus tard, le génie de l’astre Brésilien opéra. Ronaldinho, après une samba à l’entrée de la surface, décrocha une frappe limpide, pleine d’effets, qui trompa Cech et toute sa défense. Le plus beau but de la compétition. Un golazo, comme ils disent là-bas. A la pause, le Barça était qualifié. Cinq but en une mi-temps, c’est quasiment du jamais vu. Du grand spectacle pour un public de Stamford Bridge littéralement cloué et inquiet. Le Barça avait son billet pour les quarts de finale, mais il fallait encore un but, pour se rassurer et terminer tranquillement le match. La première opportunité fut une course de 40 mètres de Samuel Eto’o. Il fut malheureusement bousculé dans la surface, Collina ne prit pas ses responsabilités pour un possible second penalty. Sur le corner qui suivit, Carles Puyol aurait pu lui aussi offrir le but du 3-3. Mais le sort n’avait toujours pas choisit son camp. Enfin, la plus belle action est signée Andres Iniesta. Un raid solitaire exceptionnel clôturée par une frappe puissante qui essuya le poteau. Eto’o ne pu reprendre… toujours 3-2. Après tant de beau jeu, tant de concentration, tant d’efforts, le Barça s’inclina devant la tête de Terry. Gerard est fautif. Il était trop loin de son adversaire. Quand on sait que le défenseur anglais est un des meilleurs joueurs de tête du championnat anglais, on ne lui laisse pas 4 mètres d’élan ! Le Barça s’incline donc lourdement sur le terrain de Chelsea. Injuste, certes, car les hommes de Frank Rijkaard méritaient beaucoup mieux. Pitoyable, aussi, l’attitude de José Mourinho, l’entraîneur portugais, à la fin de la rencontre, lorsqu’il provoqua Frank Rijkaard et Ronaldinho. Mais on ne refera pas l’histoire et le FC Barcelone est bel et bien éliminé de la plus prestigieuse compétition européenne. Après la Coupe du Roi et cette Champion’s League, il ne reste plus au Barça que le championnat où là, aucune erreur n’est permise.   Chelsea: Cech; Ferreira (Johnson, m.51), Carvalho, Terry, Gallas; Cole, Makelele, Lampard, Duff (Huth, m.86); Kezman y Gudjohnsen (Tiago, m.79).Barcelone: Valdés, Belletti (Giuly, m.84), Puyol, Oleguer, Van Bronckhorst (Silvinho, m.4); Deco, Gerard, Iniesta (Maxi López, m.86), Xavi; Ronaldinho y Eto’o.Goals: 1-0: m.8: Gudjohnsen. 2-0: Lampard. 3-0: m.19: Duff, 3-1: m.27: Ronaldinho. 3-2: m.38: Ronaldinho. 4-2: m.75: Ferry

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires