Le Barça tenu en échec 0-0 à Malaga

Le FC Barcelone a fait jeu égal ce samedi soir avec Malaga (0-0). Les Barcelonais n’ont pas su trouver la faille dans la défense andalouse et partagent donc les points avec le dernier du classement… C’est un nouveau scandale qui s’est produit ce soir à Malaga avec pour protagoniste principal Rodriguez Santiago. Alors que l’on jouait la fin de la première période, une tête de Samuel Eto’o venait battre le gardien Arnau. Mais le juge de ligne, Rafa Guerrero, célèbre pour ses médiocres prestations, signalait une faute de main dans le rectangle de la part de Larsson et poussait Rodriguez Santiago à annuler le but. Incroyable, car non seulement aucun joueur du Barça n’a effleuré le cuir de la main, mais c’est un joueur de Malaga qui l’a clairement touché !!! Le but était donc tout à fait valide et, dans le cas contraire, un penalty indiscutable devait être sifflé. Voilà dans quelques conditions s’est clôturé le premier acte de ce match dans lequel de nombreux titulaires habituels étaient absents. Au repos, Ronaldinho était resté à Barcelone tandis que Deco ou encore Iniesta étaient sur le banc. Avant cet événement malheureux, le Barça avait plutôt bien contrôlé le match sans toutefois appuyer sur l’accélérateur. Les Catalans dominaient mais le rythme n’était pas très élevé. De surcroît, le milieu du terrain avait du mal à faire circuler le ballon et les attaquants ne touchaient pas souvent le ballon. Néanmoins, la première occasion tomba rapidement par l’intermédiaire d’une frappe de Ludovic Giuly à la 8ème minute. Au quart d’heure de jeu, Henrik Larsson reprenait de la tête un centre de Belletti mais le gardien détourna la tentative en corner. Et c’est tout… jusqu’au but injustement annulé du Pichichi Samuel Eto’o à la 38ème minute ! Après avoir exclu sans raison Ronaldinho Gaucho en Coupe du Roi, Rodriguez Santiago et son trio arbitral se sont à nouveau mis en évidence. Et de quelle manière… ! Honteux. Un Barça malheureux Le Barça a rarement eu autant de malchance en seconde période. Les Blaugranas se sont créés des occasions en cascade mais sans jamais envoyer le ballon au fond du but. De toute façon quand il entre, on se presse pour l’annuler… Tout commença par une bonne frappe de Ludovic Giuly dès la reprise mais Arnau, ex portier du Barça et très inspiré ce soir, écartait le danger. La rencontre restait calme et Frank Rijkaard décida de faire monter Santiago Ezquerro et Andres Iniesta. Le jeune barcelonais a amené toute sa vivacité au milieu du terrain ce qui permit à l’équipe de presser davantage Malaga. La présence se faisait de plus en plus pressante aux abords du rectangle andalou mais à chaque fois que les Catalans tentaient une frappe, Arnau s’interposait. Le portier contra successivement une frappe d’Ezquerro, une tête de Van Bommel et un reprise de Samuel Eto’o. Sans ce soir exceptionnel de l’ancien gardien azulgrana, le Barça l’aurait très certainement emporté. Pendant le temps additionnel, Samuel Eto’o surprit la défense et propulsa puissamment le ballon… sur la transversale ! Quelle malchance, le Barça a beaucoup tenté ce soir, sans toutefois trouver la bonne ouverture. Ce match nul en Andalousie n’est pas un mauvais résultat. Les Barcelonais jouaient ce soir avec une demie équipe B et il valait mieux préserver quelques forces pour mardi prochain face à Benfica. Barcelone retrouve la Champion’s League Cette semaine, Barcelone se rendra à Lisbonne dans le cadre des quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Le Barça jouera conte Benfica au stade La Luz dès 20h45 ce mardi. En Liga, les Catalans ont donné rendez-vous au Real Madrid la semaine prochaine au Camp Nou. Le fameux Clasico se disputera samedi à 22h00. Un rendez-vous à ne pas manquer ! Fiche technique Malaga: Arnau; J. Gámez, C. Navas, F. Sanz, López (Nacho, 58); Manu (Edgar, 84), Bovio, Gerardo, Duda; Couñago (Hidalgo, 65) et Salva.FC Barcelona: Valdés, Belletti, Oleguer, Rodri, Sylvinho (Gio, 72); Van Bommel, Motta, Gabri (Iniesta, 63); Giuly (Ezquerro, 56), Larsson et Eto’o.Arbitre: Rodríguez Santiago.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires