Le Barça surpris par le Shaktar au Camp Nou

En s’inclinant à domicile contre le Shaktar Donetsk, le FC Barcelone a mis un terme à son invincibilité de 20 matches toutes compétitions confondues. Trois jours après le choc face à Valence et à quatre jours du Clasico, il ne fallait pas être grand devin pour savoir que Pep Guardiola allait aligner une véritable équipe B face au Shaktar Donetsk en Ligue des Champions. D’ailleurs, dès dimanche, l’entraîneur espagnol avait déjà mis plusieurs joueurs au repos, comme Xavi, Messi ou Eto’o, qui n’ont repris l’entraînement que ce mardi matin.Déjà qualifiée et certaine de terminer en tête du groupe C, l’équipe azulgrana offrait l’image suivante au coup d’envoi : Jorquera dans les buts ; Víctor Sánchez, Piqué, Martín Cáceres et Sylvinho en défense ;  Víctor Vázquez, Busquets et Keita au milieu ; et Hleb, Bojan, Pedrito en attaque.Barcelone surprisLe début de rencontre était largement en faveur du Barça. Trop timides dans un stade qui, pourtant, était quasiment vide, les Ukrainiens restaient encloitrés dans le camp et laissaient l’initiative aux Catalans. Vers la 20ème minute de jeu, Pedrito, Hleb et Bojan Krkic aurait pu, coup sur coup, ouvrir le score.Mais c’est finalement le Shaktar, sur l’une de ses premières sorties, qui ouvrait la marque à la demi-heure de jeu. Après un changement d’aile et un bon relais sur la gauche du grand rectangle, Gladkiy était parfaitement servi et pouvait fusiller Jorquera de l’intérieur du pied droit. 0-1 à la surprise générale.Volontaires mais inefficaces, les locaux étaient menés à la pause par des Ukrainiens très opportunistes. Certes, le jeu des Espagnols n’était pas flamboyant, mais les Barcelonais ont réalisé une première période au mérite. Patients tout en étant engagés, les hommes de Pep Guardiola devaient revoir leur tactique pendant la mi-temps…Deux buts en deux minutesLe second acte paraissait bien mal parti pour le Barça qui, après dix minutes de jeu, encaissait un deuxième but. Sur un coup franc concédé par Caceres près du poteau de corner,  Gladkiy -encore lui !- était au second poteau pour reprendre le ballon de la tête et battre Jorquera pour la seconde fois de la soirée.Mais cette fois, les Catalans réagissaient au quart de tour. Quelques instants après le doublé ukrainien, Silvinho remettait l’équipe dans le match. Après un relais avec Keita, le latéral brésilien envoyait une pure frappe de l’extérieur du gauche au fond des filets. Un but splendide qui faisait 1-2.Une fin de match animéeLe Barça était surpris une dernière fois à un quart d’heure du terme. Grâce à une belle attaque entamée côté gauche, Fernandinho recevait finalement le ballon au second poteau. En retard, Silvinho ne pouvait que constater les dégâts : 1-3.Et comme en début de période, la réaction catalane était immédiate. Après six minutes, un petit ballon de Gudjohnsen au dessus de la défense permettait à Busquets de se présenter face au gardien. Le milieu de terrain espagnol ne se loupait pas et réduisait la marque : 2-3, score final. Prochain rendez-vous ce samedi avec le Clasico (22h00)…

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires