Le Barça se fait Hara-kiri à la 93ème contre Osasuna (1-1)

Le FC Barcelone a concédé le match nul 1-1 durant les prolongations du match face à Osasuna. Alors que Keita avait ouvert le score, Piqué a marqué contre son camp à la 93ème minute. Le Barça n’a pas été verni ce soir, surtout que l’arbitrage a été scandaleusement mauvais.Une semaine après sa victoire écrasante face au Real Saragosse au Camp Nou (6-1), le Barça retrouvait le championnat à l’occasion de la neuvième journée de Liga. Également vainqueur en Coupe, Barcelone devait confirmer sa bonne forme du moment, surtout que le Real Madrid, qui jouait un peu plus tôt, avait pris les trois points à domicile face à Getafe (2-0).Osasuna fait jeu égalSans Henry, mais avec Messi, Ibrahimovic et Iniesta en attaque, le Barça entrait bien dans le match avec, dès la première minute de jeu, un très bon tir de l’attaquant argentin que le gardien parvenait à dévier au-dessus de son but.Très enthousiaste, le public du stade Reyno de Navarra assistait à un bon début de rencontre. Osasuna, qui paraissait moins impliqué que le Barça durant le premier quart d’heure, finissait par trouver son rythme de croisière et, face à une défense catalane parfois trop fébrile, créait même le danger devant la cage de Victor Valdés.Côté Blaugrana, les occasions n’étaient pas très franches. Malgré quelques bonnes opportunités, notamment grâce à la vitesse d’Iniesta et de Messi sur les côtés, Ricardo n’était pas inquiété plus que cela…Un penalty pas sifflé…La situation aurait pu se débloquer à la demi-heure de jeu lorsque, à la suite d’un corner et d’un tir d’Ibrahimovic, Josetxo contrait clairement le ballon du bras. L’arbitre aurait dû siffler penalty car la frappe était cadrée et le gardien était battu…Dos-à-dos à la mi-temps, les deux formations rentraient bredouilles aux vestiaires. Les Catalans allaient devoir se montrer plus entreprenants en seconde période. Et pour se faire, Pep Guardiola réalisait son premier changement à l’heure de jeu. Chygrynskiy, qui n’a franchement pas été bon, laissait sa place à Rafael Marquez. Le coach catalan espérait ainsi voir plus de fluidité et de précision dans les relances….et une carte rouge oubliéeL’arbitre madrilène Rubinos Perez avait déjà passé l’éponge sur un penalty en première période, il n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. A la 68ème minute de jeu, Zlatan Ibrahimovic partait clairement seul vers le but et Flaño, d’un tacle désespéré, commettait une faute indiscutable sur le Suédois, qui restait un long moment au sol. Non seulement l’arbitre ne donnait pas le carton rouge, mais il ne sifflait même pas la faute ! Hallucinant…Keita, encore lui !Le Barça ne pouvait compter que sur lui-même. Les Catalans se faisaient donc justice deux minutes plus tard : servi par Messi sur le côté droit du rectangle, Puyol, en position d’attaquant, centrait pour Keita qui, tout seul dans le petit rectangle, marquait facilement le premier but de la partie. Incroyable Keita, qui avait déjà marqué trois buts la semaine dernière !Barcelone se fait Hara-kiriAprès avoir manqué deux occasions de but très claires au début du temps additionnel, Barcelone voyait finalement Osasuna tirer le meilleur parti des trois minutes de prolongation accordée par l’arbitre. A la suite d’une erreur de Marquez, Camuñas centrait au premier poteau depuis le côté gauche et Piqué, bien malheureux sur ce coup là, trompait lui-même Valdés… (1-1).Osasuna arrache donc un match nul totalement inespéré. Le Barça, qui a fortement été pénalisé par l’arbitrage, laisse échapper deux points dans la course au titre. Les Barcelonais disposent à présent d’une unité d’avance sur le Real Madrid.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires