Le Barça s’incline au Vicente Calderón !

Le Barça a n’aura pas réussi à passer le test du Vicente Calderón. Les Catalans se sont incliné sur le score de 2-1, alors que Samuel Eto’o avait ouvert le score après moins de cinq minutes de jeu. Le Barça débuta la rencontre avec une équipe « type », composée de Victor Valdés dans les buts ; Oleguer, Puyol, Marquez et Gio en défense ; Edmilson, Xavi et Deco au milieu ; et Giuly, Ronaldinho et Eto’o en attaque. Pas de grosse surprise, même si le Brésilien Edmilson a pris la place de son compatriote Juliano Belletti dans le onze de départ. Et c’est donc Oleguer qui a couvert la position de Belletti. La rencontre ne pouvait pas mieux commencer pour les Catalans puisque, après quatre minutes seulement, Samuel Eto’o ouvrait le score. Le Camerounais profita d’un ballon cédé par le Français Ludovic Giuly. La rencontre débuta sur un rythme tonitruant. Les deux équipes, fidèles à leur réputation, entamèrent cette rencontre avec une grande motivation. L’Atlético offrait d’ailleurs une attaque de belle qualité puisque le trio Petrov – Kezman – Torres se partageait le secteur offensif. Il ne fallut donc pas un quart d’heure aux Madrilènes pour revenir au score. Petrov adressa à la 17ème minute de jeu un très bon centre pour Fernando Torres qui, totalement seul, battait Victor Valdés sans grande difficulté. La rencontre, forte intéressante, continua avec une importante intensité. Les deux équipes rentrèrent néanmoins aux vestiaires sur le score de un partout. Le Barça a plutôt dominé ces premières 45 minutes mais a laissé apparaître quelques défaillances en défense, notamment lors des contres de l’équipe madrilène. L’Atlético prend l’avantage Dès le début de la seconde période les joueurs blaugranas encaissèrent un second but. Après quelques secondes de jeu seulement, Maxi adressa un centre pour Kezman, libre de tout marquage, qui conclu au second poteau. La défense catalane a accumulé trop d’erreurs défensives et le paye cash dès la reprise du jeu. Peu après ce second but madrilène, Frank Rijkaard décida de réaliser quelques changements en attaque, notamment avec la montée au jeu d’Henrik Larsson à la place Rafael Marquez. Un changement fort offensif qui laissait quatre attaquants : Giuly, Ronaldinho, Etoo et Larsson. A la 67ème minute le match pouvait prendre une autre tournure. En effet l’Atlético allait terminer le match avec dix joueurs après l’expulsion de Pablo qui commit une faute sur Eto’o. Pablo était en position de dernier défenseur et Samuel avait une bonne occasion de marquer. Malheureusement, malgré cet avantage numérique, le Barça n’a pas réussi à battre la défense de Leo Franco. Les Catalans s’inclinent donc pour la première fois cette saison en Liga. Ce match s’annonçait comme très difficile, et il ne fut. Barcelone reste donc avec 4 points au classement après trois journées. Pour l’Atlético, ce fut la première victoire de l’équipe cette saison. Le public, venu en nombre, a salué avec enthousiasme ses joueurs à la fin du match. Le Real s’incline aussi Notons également que, lors de cette même journée, le Real Madrid est allé s’incliné sur le terrain de l’Espanyol Barcelone. Les castillans essayent ainsi leur troisième défaite d’affilée, deux en Liga et une en Ligue des Champions.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires