Le Barça s’adjuge quasiment la Super Coupe d’Espagne !

Le FC Barcelone et le Betis Séville ont ouvert ce soir la nouvelle saison 2005-2006 lors d’une rencontre remportée par les Catalans. Les hommes de Frank Rijkaard l’ont emporté sur le score de 0–3 avec des buts de Giuly, Eto’o et Ronaldinho. Cet match aller de la Super Coupe d’Espagne s’annonçait comme un premier test à grande échelle pour Barcelone. C’était en effet la première rencontre officielle pour les Catalans, après des semaines de préparation. Le Betis Séville était, de son côté, déjà rodé puisque les Sévillans ont disputé mardi dernier, face à Monaco, le match aller des qualifications pour la Ligue des Champions. Les Andalous se sont d’ailleurs imposés à domicile sur le score de 1-0. Ayant emporté avec lui tout son arsenal de joueurs, Frank Rijkaard opta pour une équipe assez prévisible avec Valdés dans les buts ; Belletti, Puyol, Oleguer et Sylvinho en défense ; Deco, Edmilson, Xavi et Ronaldinho au milieu ; et enfin Ludovic Giuly en ailier droit avec Samuel Eto’o en pointe. C’est devant un stade Ruiz de Lopera bien remplis -malgré la chaleur- que l’arbitre Daudén Ibáñez donnait le coup d’envoi du match. La première période fut d’un niveau supérieur par rapport aux rencontres de pré-saison. Le rythme était assez soutenu avec un Barça omniprésent dans le camp du Betis. Rapidement, les Catalans ont prit leurs marques sur la pelouse et la possession de balle n’était que de couleur blaugrana. Cependant, le Betis s’est montré dangereux en contre attaque, seul moment où la défense barcelonaise semble perdre ses repères. A la 18ème minute de jeu, le jeune Joaquin trompa ainsi trois joueurs catalans en slalomant dans la surface de Victor Valdés. Son petit ballon piqué fini sa course au dessus de la cage du portier barcelonais. Cependant, les occasions les plus franches furent pour l’équipe de Ronaldinho. Dès la sixième minute, un ballon de Ludovic Giuly fut intercepté par le gardien Doblas dans les pieds du Français. En fin de première période, deux occasions en or furent manqués par les Catalans. D’abord un centre tir de Giuly depuis le côté droit faillit tromper Doblas et tomber ainsi dans les pieds de Ronaldinho, seul devant le but vide. Mais le ballon fut dévié par le gardien en sortie. Ensuite, à une minute de la pause, une très bonne combinaison de Ronaldinho et Giuly permit à Xavi de se retrouver entre deux défenseurs et face au gardien. Son tir heurta le poteau droit de Doblas : 1-1 à la mi-temps. Le second acte de ce match fut d’un excellent niveau pour la Dream Team de Frank Rijkaard. Le Barça a séduit et a convaincu, comme la saison dernière. Les Barcelonais tuèrent le match en moins de cinq minutes. Tout d’abord, une passe magistrale en profondeur de Ronaldinho pour Giuly permettait au Français de battre Doblas d’une frappe entre les jambes. Ensuite, quatre minutes plus tard, Xavi adressa un très bon ballon à Samuel Eto’o qui surprit la défense et inscrivit le second but du match. Avec rapidité, précision et technique, le Barça faisait le break dès la 51ème minute de jeu. Dix minutes plus tard, Ronaldinho enfonça le clou grâce à un coup franc magistral sur la gauche de Doblas. En peu de temps, le Barça s’est quasiment adjugé le titre.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires