Le Barça s’adjuge le trophée Ramón de Carranza !

Hier, le Barça n’avait pas bronché face au FC Séville et c’est avec mérite que les Catalans obtinrent leur billet pour la finale de ce Trophée Ramón de Carranza après une périlleuse séance de penaltys. Ce soir, le match s’annonçait légèrement plus facile puisque le FC Cadiz est d’un niveau inférieur à Séville. Cependant, il ne fallait pas faiblir devant la fatigue accumulée ces derniers jours afin de remporter le premier titre ce cette saison 2005-2006. Le FC Cadiz, l’équipe de la ville hôte de cette compétition estivale, fut championne de deuxième division espagnole l’année dernière et a donc obtenu son ticket pour la première division cette saison. L’adversaire n’était donc pas à prendre à la légère surtout que le public allait jouer un rôle très important dans ce stade plein de 15.000 personnes. Frank Rijkaard opta pour un schéma encore en construction puisque de nombreux titulaires furent laissés au repos après les longues heures de vols de ces derniers jours. Le technicien hollandais composa avec Jorquera dans les buts ; Belletti, Oleguer, Rodri et Damià en défense ; Deco, Xavi, Van Bommel et Messi au centre et sur les flancs ; et enfin Eto’o et le jeune Pitu en attaque. Ronaldinho et Van Bronckhorst ont été écartés pour le début de la rencontre car leur état de forme n’était pas à 100%. Le début du match fut entièrement dominé par le Barça. Les andalous étaient absents pendant les 20 premières minutes et l’effectif de Frank Rijkaard contrôlait sans effort la rencontre. Patients, les Catalans tentèrent quelques intrusions dans la défense de l’équipe locale qui n’arrivait pas à répliquer. La possessions de balle était de 73% après un quart d’heure pour les joueurs azulgranas. Cependant, l’équipe se cherchait et était loin de montrer un bon visage. La défense, notamment, semblait totalement désorganisée, et encore plus quand Cadiz contre-attaquait. A la demi heure de jeu, Cadiz n’exploita pas une occasion en or lorsque trois joueurs andalous firent face à deux joueurs blaugranas lors d’une très bonne contre-attaque. Les faibles catalanes s’accentuèrent au fil des minutes. La défense ne s’organisait pas et le ballon ne remontait pas jusqu’aux attaquants. Seules deux frappes de Van Bommel et quelques incursions de Pitu créèrent le danger devant la cage d’Armando. Le pire intervint à cinq minutes de la pause. Sur un coup franc, Oli reprend le ballon de la tête et lobe un Jorquera trop avancé. Une sanction méritée car les faiblesses de la défense barcelonaise étaient grandissantes. Le score à la pause était de 1-0, un résultat que les Andalous ne déméritent pas devant un Barça qui n’est pas encore au point tactiquement. Les essais sont toujours en cours et cette première période montre que la bonne combinaison n’est pas encore au point. On attendait donc des changements pour la reprise de la seconde période. En défense, entrèrent Edmilson, Puyol et Marquez, tandis qu’en attaque firent leur apparition Larsson et Ronaldinho, pourtant incertain avant le match. Le Barça revint au score à la 58ème minute lorsque Xavi adressa un très bon ballon à Samuel Eto’o qui contrôla de la poitrine avant de frapper et d’inscrire, presque facilement, le premier but blaugrana. Les Catalans reprirent peu à peu confiance tandis que Cadiz reculait et manquait de fraîcheur. Une faute à la 77ème minute permit à Ronaldinho de placer un splendide coup franc dans le coin droit d’Armando. Dix minutes plus tard, le crack brésilien récidiva sur un coup franc identique. Armando ne broncha pas devant la frappe du génie blaugrana et le Barça retrouva ses couleurs. Barcelone remporte donc ce trophée en terres andalouses. La première mi-temps fut laborieuse mais les Catalans ont su faire la différence afin de s’imposer. Carles Puyol et ses coéquipiers ont pu soulever le lourd trophée à la fin du match. Fiche technique FC Cádiz:Armando, Varela, Raúl López (Mario Silva’59), De Quintana (Berizzo’83), A. Paz (Miguel Pérez’83), R. Suárez (Miguel Ángel’83), Fleurquin (Bezades’45), Enrique (De la Cuesta’83), Jonathan, Estoyanoff (Acuña’59) et Oli (Iván Ania’59).FC Barcelone: Jorquera; Belletti (Gabri’70), Oleguer, Rodri (Edmilson’45), Damià (Puyol’45); Deco, Xavi, Van Bommel (Márquez’45); Messi (Ronaldinho’45), Eto’o et Pitu (Larsson’45).

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires