Le Barça remporte un bien triste derby (1-0)

Le Barça a remporté le derby catalan en s’imposant 1-0 au Camp Nou. Ibrahimovic, sur penalty, a inscrit l’unique but d’une partie assez ennuyante.Ce samedi soir au Camp Nou, le Barça a dominé l’Espanyol sans Lionel Messi, blessé à la cheville. Une absence sur le terrain, mais pas dans les tribunes, où l’Argentin a pris place pour assister à la rencontre après avoir offert son Ballon d’Or au public du Camp Nou, juste avant le coup d’envoi.Monopole BlaugranaLa première action du match était pour l’Espanyol. Après seulement une dizaine de secondes, Corominas était dans la surface et tirait au-dessus du but de Victor Valdés. On pouvait dès lors s’attendre à une tactique offensive des hommes de Pochettino, mais il n’en fut rien. Le Barça a dominé de long en large la première période et l’Espanyol, constamment retranché dans sa moitié de terrain, laissait tranquillement jouer les poulains de Guardiola.La domination du Barça était si forte qu’à la 20ème minute le compteur frôlait les 80% de possession du ballon. Iniesta se régalait de gestes techniques et Ibrahimovic cherchait constamment la passe la plus difficile. Une aisance de jeu qui faisait presque oublier que les Catalans concédaient toujours le match nul et vierge à quelques minutes de la pause.Ibra sur penoCe n’est qu’à la 39ème minute que les Blaugrana passaient devant au tableau d’affichage. Au duel avec Baena, Xavi tombait dans la surface et l’arbitre sifflait penalty. Ibrahimovic prenait ses responsabilités depuis les 11 mètres et convertissait la sentence maximale : 1-0. Avec 11 réalisations, l’attaquant suédois enflamme les statistiques pour sa première saison au Camp Nou. Un nouveau but qui donnait un avantage mérité à Barcelone, qui a réalisé, dans le jeu, une bonne première mi-temps.Un derby moroseLa seconde période fut nettement moins brillante. Sans réellement se mettre en danger, les Catalans étaient moins offensifs et montraient sporadiquement des signes d’inattention. Alertés deux fois sur contre-attaques, les Barcelonais ont pu compter sur l’excellent travail de Puyol et la sérénité de Valdés.Pep Guardiola solidifiait son milieu de terrain à une demi-heure du terme en faisant monter Keita à la place de Pedro. Un peu plus tard, Ibrahimovic laissait son poste à Bojan et Touré à Busquets.Le jeu offert par le Barça tout au long du second acte était d’une intensité nettement moins forte que lors du premier. Les Catalans, qui auraient dû tuer le match pour se mettre à l’abri, se contentaient de gérer le score.Leader total1-0. Un score qui reflète parfaitement ce derby dépourvu d’intérêt. Les trois points récompensent un juste vainqueur, car si les Blaugrana n’ont pas été brillants, les Bianquazules encore moins. Avant le match du Real Madrid à Valence, Barcelone dispose de huit unités d’avance au classement.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires