Le Barça relance la Liga en échouant à Bernabeu !

Le FC Barcelone n’a pas réussi à rééditer l’exploit de l’année passée (1-2, buts de Kluivert et Xavi) et s’est incliné sur la pelouse du stade Santiago Bernabeu de Madrid (2-4). Le Real n’est plus qu’à six points du leader… La composition du Barça ne connut finalement pas de grosse surprise. Seul Deco, suspendu, manquait à l’appel puisque Carles Puyol et Ronaldinho Gaucho ont été titularisés malgré leurs récents problèmes physiques. Du côté madrilène, Owen monta pour le vétéran Luis Figo tandis que Pavon prenait la place de Samuel en la défense centrale. Début très difficile La rencontre ne pouvait pas plus mal commencer pour le Barça. Pressé rapidement par les joueurs merengues, l’équipe de Frank Rijkaard encaissa le premier but après un centre de Ronaldo qui trouva la tête du Français Zinedine Zidane. Le premier quart d’heure fut vraiment difficile et le Barça laissa le Real faire le jeu. A la vingtième minute, Ronaldo, de la tête, sanctionna d’un second but les faiblesses défensives du Barça. Eto’o prend sa revanche au Bernabeu Petit à petit, le Barça réagissait. Un peu tard, certes, mais Eto’o trouva la faille à la 28ème minute en battant Casillas du bout du pied. Tout le monde attendait la revanche du buteur africain et il n’a pas manqué le rendez vous! Le creux aurait pu être comblé juste avant la pause lorsque Beckham provoqua un possibe penalty sur Eto’o. Mais l’arbitre ne broncha pas et pire, quelques secondes plus tard, Raul offrit le troisième but madrilène au Santiago Bernabeu. Si le Barça était revenu à 2-2 à la pause, le match aurait été très différent. Festival de buts La seconde période fut dominée par el Barça. Mais dès la 66ème minute les derniers espoirs s’anéantirent lorsque Owen, seul en contre attaque, battu facilement Victor Valdés. Quatre but encaissés par la meilleure défense et le meilleur gardien de la Liga. A un quart d’heure du terme, Ronaldinho, sur coup franc, crucifia Casillas d’un ballon enveloppé en pleine lucarne droite. Le goal-average était sauvé après le 3-0 du match aller. Second penalty non sifflé ! L’entrée de Maxi pour Giuly aurait pu se concrétiser par un nouveau but mais l’arbitre n’a pas signalé le penalty indiscutable sur le joueur Argentin. Le Barça n’avait alors plus aucune chance d’accrocher le match nul. Et dire que ce sont les journaux madrilènes qui réclamaient depuis la semaine dernière que les arbitres étaient tous du Barça! Etoo blessé ! En fin de match, le Barça a perdu Samuel Eto’o qui s’est blessé seul au centre du terrain. L’attaquant Camerounais est sorti, sur civière, pour le jeune Damia. La lésion semblait grave. Le Clasico s’est donc clôturée avec une victoire des locaux qui sont ce soir à 6 points du Barça. Le leader a encore 7 journées à tenir avant le terme du championnat. La fête doit encore attendre…

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires