Le Barça partage la mise avec Glasgow…

Deuxième match sans victoire pour le FC Barcelone. Après la défaite face à Villareal en Liga, les Catalans ont concédé le nul 0-0 sur la pelouse de l’Ibrox Stadium face aux Écossais du Glasgow Rangers. Frank Rijkaard alignait un onze de départ pour le moins inédit. Avec les nombreuses absences, dont celle du Portugais Deco au milieu du terrain, le coach du Barça comptait sur Iniesta, Xavi et Gudjohnsen au centre. Devant, Ronaldinho était de retour et accompagnait Messi et Henry en attaque. En défense, le Français Lilian Thuram était préféré à Oleguer. Valdés, Abidal, Milito et Puyol complétaient l’effectif. Face à un mur La physionomie du match était attendue. Talentueux, constructifs, techniques, les Barcelonais faisaient face à une équipe écossaise solide en défense et dangereuse sur chacune de ses rares occasions. Et ce sont d’ailleurs les locaux qui se montraient les premiers inspirés devant la cage. Survoltés lors du premier quart d’heure, les Écossais alertaient plusieurs fois la défense catalane, emmenée par la paire Milito-Thuram, mais sans toutefois trouver la faille. Ce fut ensuite un monologue du Barça. Un cran au dessus, les Catalans imposaient leur jeu, leur style, mais sans jamais trouver le chemin du but. Confrontés à un mur à l’entrée du grand rectangle, les Barcelonais se cassaient les dents et succombaient face au jeu physique des hommes de Walter Smith, attentifs, tactiquement biens en place, et surtout prêts à bondir dès le cuir récupéré. Malgré près de 70% de possession de balle à la demi-heure de jeu, Barcelone s’était montré plus impuissant que dangereux. Une tête de Gudjohnsen à la 5ème minute, un coup franc sur la barre de Ronaldinho à la 24ème, ainsi qu’un penalty non sifflé en faveur du Barça à la suite d’une main d’Hutton dans le rectangle sur un tir de Ronnie, voilà le bilan des Blaugranas à la pause. Remake total Ce n’est pas peut dire que la seconde mi-temps fut un remake complet du premier acte. Même intensité, même jeu, même tactique, les deux formations réalisaient 45 minutes identiques aux premières. Toujours aussi constructif et patient en attaque, Barcelone ne trouvait aucune ouverture dans la muraille écossaise. Sans solution, l’équipe de Frank Rijkaard avait beau manier les défenseurs adverses de droite à gauche et de gauche à droite, pas moyen de traverser le dernier rideau défensif. Un point de gagné ? Des regrets, donc, le Barça peut en avoir ce soir. Notamment celui de ne pas avoir assez varié le jeu. Un seul changement – Dos Santos pour Henry en fin de partie –, c’est bien le reflet d’une certaine continuité, voire même d’une certaine monotonie dans une rencontre dont le rythme avait besoin de changements. On regrettera également le manque d’initiative à l’extérieur de la surface. Presque pas de tirs lointains, on aurait parfois cru que les Barcelonais voulaient entrer dans le but balle au pied… Bref, deux points de perdus ou un de gagné, c’est au choix. Pour les équipiers de Ronaldinho, ce fut plutôt un de gagné. Les hommes de Frank Rijkaard ont en effet fait la passe à dix durant les dernières minutes de la rencontre… Prochain rendez-vous avec le Barça ce week-end. Dimanche soir à 19h00, les Catalans rencontreront Almeria au Camp Nou pour le compte de la 9ème journée de championnat.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires