Le Barça laisse les trois points à Majorque (2-1)

Le FC Barcelone s’est incliné 2-1 sur la pelouse de l’Ono Estadi lors de la 36ème journée de championnat. Eto’o a conforté son avance au classement Pichichi en étant l’unique buteur Blaugrana.Sacré champion d’Espagne depuis samedi soir à la suite de la défaite du Real Madrid sur la pelouse de Villareal (3-2), le Barça se présentait à Majorque avec une majorité de joueurs habituellement remplaçants. Seuls Eto’o, qui concourt encore pour le titre de Pichichi, et la paire Abidal-Alves, suspendus pour la finale de la Ligue des Champions, représentaient l’habituelle « équipe A ». Même Victor Valdés, assuré du titre de Zamora (meilleur gardien de la saison), n’était pas dans le onze de départ.Pichichi Eto’oSans enjeu, la rencontre se disputait sur un rythme de match amical. Très peu de fautes, de longues phases de jeu et une bonne circulation de balle caractérisaient un début de partie sans occasion concrète.Il fallait attendre la 10ème minute pour voir le Barça se rapprocher du but de Moya. Sur un centre parfait de Bojan, Samuel Eto’o plaçait tranquillement sa tête et lobait le gardien, qui était battu (0-1). Venu pour marquer et assurer sa place de Pichichi, l’attaquant camerounais avait déjà rempli son contrat.A leur aise, les Catalans se baladaient et, à l’économie, distillaient de temps en temps des ballons vers Eto’o. Par deux fois, le numéro 9 barcelonais manquaient des occasions en or. A la 20ème minute, il était servi dans la profondeur mais manquait son duel face au gardien. Sept minutes plus tard, à la suite d’une passe d’Alves, Eto’o voyait le gardien et un défenseur lui barrer la route du doublé.Barcelone surprisLe Barça n’était pas plus en réussite en seconde mi-temps. Constamment alerté, Samuel Eto’o n’était finalement pas dans un bon soir et forçait la plupart de ses actions. Servi à de nombreuses reprises, le Camerounais manquait de sérénité à la conclusion.De plus en plus relâché, le Barça se faisait surprendre à 73ème minute sur phase arrêtée. Sur coup-franc, Juan Arango envoyait un ballon au dessus d’un mur qui ne sautait pas. Oier était trop court et Majorque revenait dans le match (1-1).En confiance, les Majorquins profitaient de la passivité des Catalans pour doubler la mise quelques minutes plus tard. Sur un centre de Jurado depuis le côté gauche, Cleber Santana plaçait une tête croisée qu’Oier ne pouvait reprendre (2-1).Après avoir touché la transversale en fin de match, Eto’o provoquait un penalty dans les arrêts de jeu. Poussé dans la surface, le Camerounais bénéficiait d’un tir depuis les onze mètres qu’il s’empressait de frapper… et de rater. La tentative de l’attaquant africain s’écrasait en effet sur le pied du montant de Moya.Battus, les Barcelonais ne joueront plus avant la semaine prochaine et le match de Liga face à Osasuna au Camp Nou. Ce sera le dernier rendez-vous avant la grande finale de Rome en Ligue des Champions.

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires