Le Barça gaspille, gaspille… et gaspille encore !

Deuxième défaite d’affilée pour le Barça en championnat ! Au Camp Nou, les Barcelonais se sont inclinés 1-2 face à Villarreal et se situent désormais à huit points du Real Madrid au classement… Quel gaspillage !Battu la semaine passé sur la pelouse l’Atlético Madrid (4-2), le Barça espérait se refaire une santé ce week-end avec la venue de Villarreal au Camp Nou. D’ailleurs, c’est bien simple, les Catalans n’avaient pas d’autre choix que d’empocher les trois points puisque, hier soir, le Real Madrid s’était imposé 2-1 face à l’Espanyol au Santiago Bernabeu. Relégués à huit points des Madrilènes au coup d’envoi, les Barcelonais allaient devoir gagner sans Lionel Messi, indisponible pour au moins six semaines à la suite d’une importante blessure à la cuisse gauche, survenue mardi en Ligue des Champions face à Glasgow.Mais Lionel Messi n’était pas le seul absent de marque de ce duel face à Villarreal puisque le capitaine du Barça, Carles Puyol, était suspendu pour accumulation de cartons jaunes. En défense, Frank Rijkaard alignait Zambrotta, Thuram, Milito et Abidal ; tandis que, au milieu, Deco était retiré du onze de départ à la dernière minute à cause d’une blessure lors de l’échauffement. Xavi, Touré et Iniesta étaient titulaires. Enfin, en attaque, Frank Rijkaard pariait sur le trio Ronaldinho – Eto’o – Henry.Un bon débutEn donnant du rythme et de l’intensité dès le coup d’envoi, Barcelone commençait plutôt bien la rencontre. Nettement supérieurs durant le premier quart d’heure, les hommes de Frank Rijkaard entraient bien dans le match avec une première opportunité pour Samuel Eto’o dès la deuxième minute de jeu. A la suite d’un ballon mal négocié de la tête par un défenseur, l’attaquant camerounais pouvait tirer, mais sa frappe était bien repoussée par Diego Lopez.Quelques minutes plus tard, Zambrotta aurait pu bénéficier d’un penalty pour une faute de Pires dans la surface. Mais Perez Burrul, dont l’arbitrage continuera d’être exécrable durant l’ensemble de la rencontre, ne sifflait pas.Penalty flagrant de ValdésLe démarrage de Villarreal se faisait au diesel et, petit à petit, le sous-marin jaune commençait à prendre ses aises au Camp Nou. Aussi bon lors de ses séquences d’attaque que lors de ses reconversions défensives, Villarreal créaient le danger grâce à un jeu aussi bien technique que physique.Finalement, ce sont les hommes de Manuel Pellegrini qui ont eu le dernier mot lors de ce premier acte. Car à la demi-heure de jeu, sur une attaque de Guille Franco dans la surface, Victor Valdés se jetait maladroitement dans les pieds de l’attaquant. Penalty évident et sanction immédiate puisque Marcos Senna ne se faisait pas prier pour transformer le peno depuis les 11 mètres (0-1)…Xavi en sauveurLe jeu était toujours aussi dur physiquement à la reprise. Le Barça essayait d’accélérer ses actions offensives mais les attaquants barcelonais était totalement inefficaces. C’est d’ailleurs pour cette raison que Frank Rijkaard réalisait son premier changement à la 65ème minute en faisant monter Bojan Krkic pour Thierry Henry.Moins de trois minutes après le changement, le Barça combinait royalement grâce à une passe de Ronaldinho pour Iniesta qui, sur le côté gauche, réalisait un excellent travail avant de repiquer le ballon au centre pour Xavi. A nouveau décisif, le milieu de terrain espagnol ajustait sa frappe et battait Diego Lopez pour remettre le score à égalité (1-1).Tomasson offre la victoireBarcelone semblait alors avoir repris le dessus. Même si la possession de balle était très équilibrée entre les deux équipes, les Catalans donnaient l’impression de pouvoir faire la différence en fin de partie.Mais malheureusement, ce ne fut pas la fin de match souhaitée par le public du Camp Nou, qui voyait les siens s’incliner à dix minutes du terme. A la suite d’une bonne contre-attaque, de plusieurs approximations défensives et d’une bonne conclusion de Tomasson devant Valdés, Villarreal prenait l’avantage et tuait la rencontre (1-2).Dans les tous derniers instants de la partie, deux buts furent annulés. Parti à la limite du hors-jeu, Samuel Eto’o voyait sa réalisation annulée par l’arbitre assistant. Un peu plus tard, ce fut au tour de Senna de voit son but refusé pour une position de hors-jeu tout à fait imaginaire…Un peu de repos… mérité ?Les Catalans vont enfin pouvoir souffler cette semaine puisque aucun match n’est prévu avant le week-end prochain. Soumis à un lourd calendrier depuis plusieurs semaines, les Barcelonais n’ont aucun rendez-vous avant la rencontre de dimanche prochain face à Almeria (19h00). Au classement, c’est la descente aux enfers : le Real Madrid est à 62 points et possède 8 unités d’avance sur le Barça. Lors de la prochaine journée, les coéquipiers de Raul seront en déplacement sur la pelouse du Deportivo La Corogne (samedi, 20h00).

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires