Le Barça en finale grâce à Pinto et Messi !

En obtenant le nul 1-1 à Majorque, le FC Barcelone s’est qualifié pour la finale de la Coupe du Roi. En arrêtant un penalty alors que le Barça perdait et évoluait à 10, Pinto a été décisif dans la qualification. Messi, entré en seconde mi-temps, est l’unique buteur Blaugrana.Fort du score de 2-0 acquis au Camp Nou lors du match aller, Pep Guardiola alignait une équipe B sur la pelouse de l’Ono Estadi de Majorque à l’occasion de la manche retour des demi-finales de la Coupe du Roi. Sur le banc, on ne retrouvait ni Eto’o ni Henry, tous les deux renvoyés en tribunes. Seul rescapé, Lionel Messi était remplaçant au coup d’envoi de ce match auquel participaient Pinto, Alves, Piqué, Cáceres, Puyol, Busquets, Yaya Touré, Keita, Iniesta, Hleb et Bojan Krkic.Iniesta… puis plus rien !Absent des terrains pendant deux semaines, Andres Iniesta était donc de retour. Et son entrée aurait pu être magistrale si moins de deux minutes après le coup d’envoi, le milieu de terrain espagnol avait donné plus de puissance à sa frappe. Parti tout seul dans un slalom dans la surface, Iniesta se retrouvait face au gardien, mais n’arrivait pas à donner suffisamment de force à son tir croisé.Le début de match était tonitruant… mais la suite de la période beaucoup moins ! Les deux équipes donnaient du rythme, notamment au milieu, mais personne n’arrivait à créer le danger dans la surface adverse. Rarement dangereux en zone de conclusion, les Catalans semblaient constamment avoir à l’esprit l’avance du match aller.Le Barça, que l’on sentait vulnérable, encaissait au pire moment. Juste avant la pause, à la 44ème minute, Gonzalo Castro envoyait un splendide tir entre les deux poteaux de Pinto. Après un petit relais avec un coéquipier, le milieu de terrain uruguayen envoyait un boulet de canon du gauche dans la lucarne du portier Blaugrana. C’était 1-0 à la pause.San PintoLe début de seconde mi-temps était terrible pour Barcelone, qui a flirté avec le cauchemar absolu. Après seulement trois minutes, les Blaugrana soufflaient en voyant le drapeau levé de l’assistant, qui annulait justement un but de Keita pour hors-jeu.Deux minutes plus tard, on était encore proche de la catastrophe lorsque l’arbitre sifflait un penalty en faveur de Majorque. En vieux roublard, Pinto faisait de l’intox à Martí en lui disant où il allait plonger. Le Majorquin semblait perdu et le gardien du Barça, attentif, repoussait finalement le ballon des pieds. Le score restait de 1-0, mais les Blaugrana perdait leur défenseur. Pour son tacle dans la surface, Caceres recevait la rouge. Très sévère…Messi tue la rencontreMajorque avait laissé passer sa chance et ne montrait plus grand chose sur le terrain. De plus, les locaux perdaient eux aussi un joueur dans l’aventure. A la 64ème minute, Josemi commettait sa deuxième grosse faute de la soirée et était renvoyé aux vestiaires pour double admonestation.Enfin, c’est à dix minutes du terme que Barcelone se mit définitivement à l’abri. A la suite d’une grossière erreur de Navarro, Messi partait tout seul vers le but. L’attaquant argentin trompait facilement Lux d’un petit ballon piqué : 1-1 ! L’affaire était pliée.Le Barça en finaleGrâce à ce résultat, cumulé à celui du match aller, le Barça se qualifie pour la finale de la Coupe et retrouve le sourire après plusieurs résultats décevants.Grand coup de chapeau également à Pinto, décisif dans ce match. En plus d’une bonne prestation générale – il ne pouvait rien faire sur le premier but –, le portier azulgrana a été capital en arrêtant le penalty de Martí. Car à 2-0 et à onze contre dix, le match aurait été extrêmement dur pour les Catalans…La finale à MestallaLa finale de la Copa del Rey se disputera le 13 mai prochain au stade Mestalla de Valence. Les Barcelonais seront opposés à l’Athletic Bilbao, qui est venu à bout du FC Séville un peu plus tôt dans la soirée.En Liga, le prochain match du Barça est fixé à ce samedi (20h00). Quatre jours avant le mach de Ligue des Champions face à Lyon, les Catalans affronteront les Basques de… l’Athletic Bilbao au Camp Nou !

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires