LE BARCA EN FINALE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS !

Le FC Barcelone a créé l’exploit du siècle en se qualifiant à la dernière minute du temps additionnel pour la finale de la Ligue des Champions. Grâce à un tir d’Iniesta à la 93ème minute, les Catalans joueront à Rome le 27 mai prochain et tenteront de remporter leur troisième titre européen.Jamais Pep Guardiola n’avait eu de forfaits aussi importants pour un match aussi capital que celui de ce mercredi soir face à Chelsea. En plus des absences de Rafael Marquez et de Carles Puyol dans l’axe, le coach catalan devait revoir ses plans en attaque puisque Thierry Henry était lui aussi blessé. Alors qu’en défense Guardiola bricolait avec Yaya Touré au centre, Iniesta montait d’un cran en attaque, laissant ainsi le milieu à Xavi, Keita et Busquets. Valdés, Abidal, Alves, Eto’o et Messi complétaient le onze de départ.Essien chauffe Stamford BridgeLe Barça paraissait prendre confiance en début de match. Assez sereins, les Catalans touchaient plus de ballons que leurs adversaires et donnaient du rythme au match. Mais les Barcelonais furent très vite coupés dans leur élan. A la neuvième minute et à la suite d’un contre malheureux de Touré à l’entrée de la surface, Michael Essien tentait une reprise de volée aérienne. L’ex lyonnais était en pleine réussite et voyait sa tentative prendre la direction de la lucarne. La frappe du ghanéen était imparable. Valdés était battu… 1-0.Chelsea dans son campMenés au score, les Catalans tentaient de revenir. Fidèles à leur style de jeu, les Espagnols faisaient circuler le ballon, balayaient le milieu de terrain et distillaient le plus de ballons possibles à leurs attaquants… Seulement voilà, face à la meilleure défense du championnat anglais, les Messi, Eto’o et autres Iniesta n’avaient aucun espace. Groupés, serrés, confinés dans leur camp, les Anglais faisaient barrage et annulaient toute tentative catalane. Incapables de surprendre les lignes arrières, les Ibériques manquaient de créativité et, pour la première fois de la saison, semblaient complètement désarmés pour franchir la muraille des hommes de Guus Hiddink.Le Barça à dix contre onzeLa seconde période était tout aussi douloureuse pour des Catalans qui, même après la pause, n’avaient pas changé leur schéma tactique. Le milieu de terrain peinait à se défaire du marquage anglais et les attaquants barcelonais restaient muets.Le scenario s’empira encore plus à une demi-heure du terme lorsque l’arbitre signalait une faute totalement inexistante d’Abidal sur Anelka. Face à son compatriote, l’attaquant français des Blues se laissait tomber et Abidal paya au prix fort la simulation de l’ex Madrilène : carton rouge pour avoir été le dernier homme sur cette action…Malmenés dans des conditions optimales, les Barcelonais avaient encore plus de mal à créer le danger avec un homme de moins. Déjà pénalisé par l’arbitrage au match aller, le Barça souffrait une nouvelle fois des décisions de l’homme en noir. La seule compensation de l’arbitre norvégien fut de ne pas avoir signalé une possible faute de main de Piqué dans la surface à la 79ème.Le miracle IniestaLes espoirs s’envolaient au fil du chronomètre et c’est à la 93ème minutes que le miracle survint. D’on ne sait où, le ballon passait de Eto’o à Messi, de Messi à Iniesta et finissait au fond des filets à la suite d’une frappe de ce dernier. Le but est providentiel, magique et surtout somptueux. Car la frappe n’était pas seulement la première cadrée du match, c’était surtout un tir millimétré, imparable pour Peter Cech.Le Barça a arraché la victoire la plus importante de la saison et d’une manière assez invraisemblable. Les Catalans sont qualifiés et joueront la finale à Rome le 27 mai prochain. Abidal et Alves, sanctionnés, manqueront le rendez-vous…

écrit par FC-Barcelone.com

Commentaires